Cameroun – Catastrophe ferroviaire d’Eséka: Le Gouvernement satisfait du travail de la presse

Le porte-parole du Gouvernement a transmis aux professionnels des médias le satisfecit de l’ensemble de l’équipe gouvernementale.

Le fait est très rare. Le Gouvernement est satisfait du travail de la presse. Le traitement de l’information liée à l’accident du train 152 de la CAMRAIL le 21 octobre (76 morts et 599 blessés) n’a pas laissé indifférents Philemon Yang et son équipe.

Face aux journalistes hier 25 octobre à Yaoundé, le porte-parole du Gouvernement a tenu «à féliciter l’ensemble de la presse pour le traitement de l’information liée à cette catastrophe. Je voudrais en particulier féliciter les directeurs de publication qui ont évité au public des images des corps mutilés. Le gouvernement s’en félicite», a déclaré Issa Tchiroma.

Le Ministre de la Communication ne se trompe pas en effet. Malgré les nombreuses descentes effectuées sur les lieux du sinistre, très peu d’images choquantes de l’accident ont été diffusées par la presse. Des professionnels des médias que le gouvernement confond parfois avec les réseaux sociaux où très souvent, aucun filtre n’est effectué.

Les images les plus insoutenables ont d’ailleurs été publiées sur ces réseaux sociaux. Une particulièrement indécente, montre des corps des victimes entassés les uns sur les autres. Ce qui rappelle la publication en début de mois, d’une photo de Rigobert Song sur son lit d’hôpital après son accident vasculaire cérébral. À l’époque, André Mama Fouda, le ministre de la Santé Publique a promis des sanctions contre les auteurs.