Cameroun: carton rouge aux mariages des enfants

La Minproff a réitéré son engagement à lutter contre cette pratique au cours de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an 2016 tenue mardi au cercle municipale de Yaoundé

 

La ministre de la Promotion de la femme et de la Famille (Minproff), Marie Thérèse Abena Ondoua, a déroulé mardi, 26 janvier 2016, son agenda des onze mois à venir sur trois principaux programmes à savoir : la promotion de la femme et du genre ; le développement de la famille et protection des droits de l’enfant ; et le développement institutionnel et gouvernance.

A côté de cela, il y’a aussi la production du troisième annuaire statistique de son département ministériel.

 

 

« Nous avons l’ambition de partir des locaux très étroits où nous nous trouvons. Nous avons en projet la construction d’un bâtiment SR/+ 3 qui est déjà au niveau de la phase des finitions… », a expliqué Marie Thérèse Abena Ondoua.

Alors qu’elle recevait les vœux de nouvel an 2016 mardi à Yaoundé, la Minproff a réitéré son engagement à lutter contre le mariage des enfants et les violences faites aux femmes au Cameroun. Une campagne y relative sera lancée dans certaines régions du Cameroun où ces pratiques sont encouragées, a annoncé la Ministre. Selon elle, les enfants devraient être protégés et jouir de leur droit.