Cameroun – CAN 2019: Le Ministre des Sports et de l’éducation physique demande aux camerounais de faire appel à leur fibre patriotique

La récente sortie d’Ahmad Ahmad le président de la Confédération africaine de football (CAF) au sujet du Cameroun et de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football 2019, ne laisse aucune autorité de marbre. En déclarant à la télévision nationale burkinabée, qu’«aucun site au Cameroun n’est prêt à accueillir la Can», Ahmad Ahmad a pour certains journalistes sportifs, montré qu’il est dans une lancée de règlement de compte. Réagissant aux déclarations du président de la Caf, Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt le Ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) dans les colonnes du quotidien Le Jour édition du 7 août 2017 appelle à la fibre patriotique de tous pour pouvoir regarder dans la même direction.

«Nous respectons les analyses, commentaires et points de vue qui ont été fait à propos des règles du jeu qui seraient modifiées en plein match. Un match dont on ne sait l’instance qui l’a programmé, un match dont on ne sait l’instance qui estime que le non-respect est préjudiciable au Cameroun. Nous sommes encore une fois de plus, dans les préjugés que l’on véhicule pour semer le doute. Nous allons souhaiter qu’à partir de maintenant, il y ait cette fibre patriotique qui va davantage vibrer pour que nous puissions regarder dans la même direction», déclare le Minsep.

Il poursuit «je voudrais insister d’abord sur le devoir de reconnaissance pour ce nombre important de pays africains qui veulent organiser la CAN, ce qui est légitime. C’est de la haute lutte. C’est avec l’implication du Chef de l’Etat que le Cameroun a bénéficié de l’attribution de la CAN Cameroun 2019. C’est une victoire diplomatique et sportive. Après avoir réussi cet exploit nous devons être reconnaissant envers la CAF, qui a attribué cet événement prestigieux à notre pays. Il faudrait quand même que dans le cadre de notre commentaire, de nos analyses, que nous insistions sur ce changement de règles de jeu».