Cameroun – CAN 2016: Incertitudes autour de la livraison du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé

À 29 jours du coup d’envoi du match d’ouverture, beaucoup de finitions restent à faire.

À l’approche du début de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de Football féminin prévu le 19 novembre prochain, la métamorphose du stade omnisport poursuit son cours. Malgré la mauvaise saison des pluies qui s’abat dans la ville de Yaoundé, des équipes de techniciens et ouvriers se succèdent nuit et jour pour boucler les travaux.

Cependant, un hic réside au niveau de la date de livraison du chantier de ce stade, dont la réfection a coûté 26 milliards de FCFA, révèle le quotidien Le Messager du mercredi 19 octobre 2016. À en croire certains spécialistes, compte tenu de la complexité des travaux restants, les clés du stade ne devraient pas être remises à l’État avant un mois. Pourtant, le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo a été choisi pour accueillir le premier match d’ouverture et la finale de cette compétition, voulue d’envergure par la commission d’organisation.

Par la suite, à ces inquiétudes viennent se greffer des plaintes récurrentes des ouvriers qui indexent les mesures discriminatoires qui existent  au sein d’Arab Contractors, l’entreprise en charge de la pose des pavés et de la peinture. «Ici les patrons sont les blancs. Nous sommes justes là pour leur servir de valets. On est épuisé. On travaille tous les jours sans repos de 6h30 à minuit. Si ça continue comme ça, on va perdre pied», maugrée un ouvrier.

Par ailleurs, plusieurs raisons justifient les retards jusqu’ici observés. Entre autres, les décomptes des entreprises non payés, les grèves à répétition des employés observées depuis le démarrage des travaux, l’incompétence de certaines entreprises adjudicataires, énumère le journal. In fine, le stade Omnisports Ahmadou Ahidjo sera-t-il fin prêt le 19 novembre 2016 pour la cérémonie d’ouverture de la CAN féminine ?