Cameroun : Campagne de dépistage gratuite des maladies des yeux a Edéa

Face à la progression des maladies des yeux dans la Sanaga-Maritime, l’ancien Ministre des finances Marcel YONDO et élite du département, organise du 02 au 13 novembre 2015, des missions ophtalmologiques gratuites dans la ville d’Edéa (chef-lieu du département) et à Mouanko.

Une mission ophtalmologique séjourne depuis le 03 novembre 2015, à l’Hôpital Régional Annexe d’Edéa (HRAE), à l’effet de soigner gratuitement les malades atteints de déficience visuelle. Conduite sous la supervision du Docteur Jeanne BONNEFOUS, Ophtalmologiste à Paris en France, la campagne de dépistage et de soins gratuits des yeux ouverte à Edéa, vise à explorer dans la Sanaga-Maritime, les zones ou poches de maladies ophtalmologiques, soigner et sensibiliser les patients. Au bout de cinq jours de consultation, le bilan provisoire fait état de plusieurs cas de Presbyte dépistés chez des patients dont l’âge varie entre 40 et 50 ans, ainsi que des cas d’Hypermétropie recensés chez les jeunes, pour la plupart. Dans cette opération à but socio humanitaire, celle qui est par ailleurs Vice-présidente de l’ONG Ophtalmo Sans Frontière, est assistée d’une équipe forte de trois spécialistes ophtalmo. Pour le Dr. Marcel YONDO, promoteur et élite du département, le prétexte réside dans le fait que : « les maladies des yeux sont devenues extrêmement importantes dans la Sanaga Maritime. Je voulais à tout prix accompagner l’effort de l’Etat pour soigner les populations, parce que l’Etat seul ne peut pas tout faire. C’est à ce titre que j’ai fais venir des experts pour dépister, sensibiliser et soigner ceux des malades qui s’ignorent. Je tiens à préciser que c’est une œuvre sociale et qu’il n’ya aucune élection en vue. Je crois qu’auparavant, j’ai eu l’occasion de construire des dispensaires, des salles de classe, des points d’adduction d’eau etc. Cette fois, j’ai pensé qu’il fallait que je m’intéresse aux personnes souffrant de maladies oculaires ». Homme politique de surface de la première heure, le Dr. Marcel YONDO s’est également découvert l’étoffe d’un humanitaire. Par ailleurs, Président National du Mouvement pour la Libération du Cameroun (MLDC), Marcel YONDO qui n’en n’est pas à son premier don, œuvre depuis de très nombreuses années dans l’assistance sociale et humanitaire.

Une initiative louable et salutaire !

Nous sommes le mardi 03 novembre 2015. Aux premières heures de la matinée, les malades venus des coins et recoins de la ville prennent d’assaut l’Hôpital Régional Annexe d’Edéa, suite à un communiqué faisant état d’une campagne de dépistage gratuit des yeux, « sans discrimination tribale, religieuse et politique ». Et depuis lors, la salle d’attente ne désemplit plus. Sur les visages des patients, la tension est certes perceptible. Mais l’espoir aussi de recouvrer une vue meilleure. Car pour l’immense majorité des patients en attente, cette campagne de dépistage (consultation (1000frs), médicament (1000 frs), lunettes (2000Frs)) est une véritable aubaine. Mieux, une opportunité en or, à saisir à tout prix et par tous les prix. Car, d’après des sources, se faire consulter par une ophtalmo parisienne d’expérience comme Mme BONNEFOUS pour la somme de 1000 frs ne pouvait pas mieux tomber, quand on sait qu’en Europe, ça la consultation vaut à elle seule 25.000 Frs. Tandis qu’au Cameroun en revanche, la consultation, l’achat des médicaments et d’une monture ne couteraient pas moins de 25.000 Frs. C’est dans cette ambiance peu ordinaire que le Préfet de la Sanaga-Maritime a effectué une descente à l’hôpital régional d’Edéa pour prendre la température de cette opération. Se réjouissant de l’engouement que suscite cette campagne, Fritz DIKOSSO Seme qu’accompagnait pour la circonstance son état-major, n’a pas manqué d’encourager son promoteur : « C’est une belle initiative du Dr Marcel YONDO de s’intéresser au mal des yeux. En plus de cela, l’Etat ne peut pas tout faire. Cette campagne que je dirai gratuite au vu de la somme à débourser, me semble être salvatrice pour les populations… ». Pour la première étape des missions ophtalmologique dans la ville d’Edéa, le tableau de bord des pathologies identifiées affiche, en l’occurrence, la Presbytie (trouble de l’accommodation) et des Hypermétropies. Par ailleurs, des cas de conjonctivites allergiques dues aux poussières et pollens, la cataracte, et les cas de glaucome nécessitant des interventions chirurgicales ont également été recensés. Comme thérapie, certains patients ont pu bénéficier gratuitement des collyres, pommades oculaires, verres correcteurs etc. Plus que satisfaits, les patients appellent déjà à promouvoir ce genre d’initiative, non sans saluer l’œuvre charitable entreprise par cet ancien député MLDC. La campagne qui va se poursuivre à Mouanko du 08 au 13 novembre prochain, promet d’ores et déjà de tenir toutes ses promesses. Il n’est pas illusoire de noter que le Dr BONNEFOUS travaille au Cameroun depuis 2010, avec la Fondation Chantal BIYA, dans le cadre des grandes missions ophtalmologiques.