Cameroun: Bidoung Mkpatt engage le gouvernement contre l’incivisme

Une campagne vient d’être lancée, qui vise à bannir les comportements antipatriotiques.

Adolescents, jeunes, adultes et populations du 3e âge doivent être débarrassés des comportements inciviques que sont le tribalisme, la corruption, le népotisme ou encore le terrorisme au mépris des lois, règlements et emblèmes de la République. C’est la mission que se donne le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. Pour lui, l’«’incivisme est le mal camerounais majeur qui inhibe considérablement les efforts de développement endogène, global et intégré de notre pays». Il s’est, pour cette croisade, attiré la collaboration de plusieurs départements ministériels en relation directe avec les problématiques de la jeunesse, y compris des organisations de jeunes et institutions spécialisées.
Ces instances ont mis sur pied des approches et programmes spécifiques, prenant en compte les réalités de diverses régions, et seront implémentées dans tous les lieux publics du triangle national. «Cette situation commande, pour chaque Camerounais et dans toutes les strates de

notre société, en ville comme en campagne qu’en tout temps, en tous lieux, en toutes circonstances, que chaque citoyen pose toujours volontairement, spontanément, un acte patriotique simple qui réaffirme la volonté commune de l’ensemble des Camerounais», a souhaité M. Bidoug Mkpatt.
Les programmes et actions spécifiques seront coordonnés par les présidents régionaux que sont les gouverneurs de régions, qui devront par ailleurs intensifier les activités de proximité permettant la mobilisation de tous les citoyens pour la campagne. D’après le Minjec, une évaluation des impacts pédagogiques au plan social se tiendra par intervalle de trois mois, en fonctions d’objectifs préétablis.
Les différentes stratégies de la campagne sont, entre autres, inspirées du Référentiel camerounais d’éducation civique et d’intégration nationale, du rapport général du colloque international sur l’éducation civique et l’intégration nationale tenu en 2013 sur le thème : «Enjeux, défis et perspectives pour la construction d’un Cameroun exemplaire».