Cameroun – Awards: 11 candidats récompensés par La Nuit du Web

Parmi les gagnants de la première édition de cette compétition qui vise à primer les meilleurs acteurs du Web au Cameroun, figurent des outsiders.

C’est une surprise des grands jours qu’a connue l’issue de la première édition de La Nuit du Web jeudi 27 juillet 2017. Contre toute attente, les trophées mis en jeu pour cette compétition ont été raflés par des candidats considérés comme outsiders. C’est ainsi que Joëlle Ebongue (La vie d’Ebène Duta) remporte le titre de personnalité Web de l’année devant Olivier Madiba de Kiro’o Games et Nino Njopkou de Kerawa. Le prix de l’entrepreneur Web de l’année revient à Diane Audrey Ngako de Visiter l’Afrique, au détriment de Churchill Mambe de Njorku et de Nino Njopkou. Danielle Akini s’empare du titre de Woman in tech de l’année. Les autres vainqueurs sont Jym Kevin Moukoury de Biopharma (meilleur community manager), C’Koment Magazine (meilleur webzine) devant 237online.com , Voila-Moi.com (meilleur blog), coredoo.cm (meilleur site web en .cm), Deelynx.com (meilleur site web d’entreprise). Le titre de la meilleure initiative digitale revient à

Loic Nkono avec Ndem du Takesk, celui du meilleur site web institutionnel à Camtel Online, alors que Ecobank se distingue comme la meilleure transformation digitale. Soutenir les créateurs de contenus et récompenser les meilleurs acteurs du web au Cameroun. C’est l’objectif visé par « la nuit du web ». Il est question pour les organisateurs de célébrer la créativité, l’ingéniosité et l’esprit d’innovation, d’encourager l’utilisation des TIC et de soutenir les projets et métiers du web. « Avant, au Cameroun, la communication digitale était quasi inexistante. Puis on s’est rendu compte qu’il y avait beaucoup de Camerounais qui faisaient beaucoup de belles choses. On s’est dit pourquoi ne pas primer ceux qui font de belles choses », explique Dorine Modi Din, chef du projet, tout en appréciant l’engouement des acteurs de la toile pour cette récompense. Une centaine de candidats inscrits au départ dans chaque catégorie. 10 candidats sont présélectionnés par la suite dans chacune des catégories après un premier processus de sélection. Le choix du vainqueur est déterminé à 30% par le public et 70% par un jury constitué de personnalités expertes en matière de web, note l’organisatrice. Les études de dossier des candidats tiennent compte notamment du nombre de « Like », des réponses de clients, et de la pertinence du travail. Un environnement digital, technologique et web camerounais en perpétuelle mutation depuis une bonne demi-dizaine d’années. « Ces dernières années ont été marquées par un développement croissant et effréné du digital en Afrique en général et particulièrement au Cameroun », constate Jean-Pierre Boep, fondateur de La nuit du Web. Grâce à l’amélioration du taux de pénétration de la téléphonie mobile et de la connexion haut débit, on observe plusieurs mutations au rang desquelles l’explosion des contenus pour le web, la transformation digitale des entreprises, la formation et enfin la volonté du gouvernement de comprendre et encadrer le secteur des TIC. Ce qui par la même occasion a favorisé l’émergence de certaines activités ou métiers dans cet environnement, en l’occurrence le community management, le blogging, les développeurs web et les influenceurs. Autant d’éléments qui ont motivé les organisateurs à imaginer une soirée pour récompenser la communauté web 237. Pour Jean-Pierre Boep, il s’agit d’apporter plus de crédibilité, plus de professionnalisme et plus de visibilité pour la Webosphere camerounaise.

LES VAINQUEURS DE LA NUIT DU WEB
Meilleur site web d’entreprise : Deelynx.com
Meilleur site web en .CM : coredoo.cm
Meilleur site web institutionnel : Camtel online
Meilleur BLOG de l’année : voila-moi.com
Meilleur Webzine : C’koment Magazine
Meilleur community manager : Jym Kevin Moukoury (BioPharma)
Meilleur initiative digitale : Ndem du Takesh (Loick Nkono)
Meilleur entrepreneur web : Diane Audrey Ngako (Visitez l’Afrique)
Woman in tech de l’année : Danielle Akini (Genuis Center)
Personnalité web de l’année : Joëlle Ebongue (La Vie d’Ebene Duta)
Meilleur transformation digitale : Ecobank