Cameroun : Antisémitisme, le gouvernement présente ses regrets à Israël et se désolidarise de son ministre

L’incident diplomatique n’aura pas lieu entre le Cameroun et Israël au sujet des propos jugésantisémites Rechercher antisémites du ministre Jean de Dieu Momo.

Le gouvernement camerounais a présenté ses regrets à Israël après les propos tenus par un membre du gouvernement par ailleurs leader d’un parti politique au sujet d’une période dramatique de l’histoire du peuple juif.

Yaoundé qui souligne que ledit membre du gouvernement qui s’exprimait à titre «personnel», déplore « vivement les propos inappropriées de ladite personnalité » et s’en « dissocie totalement ».

Le gouvernement camerounais rappelle d’ailleurs, « le Cameroun et l’Etat d’Israël entretiennent des relations historiques et excellentes, fondées sur une amitié solide et franche ». Dans le cadre de la coopération entre les deux pays, les instructeurs israéliens font partie des principaux formateurs des soldats du Bataillon d’intervention rapide (Bir, unité d’élite de l’armée camerounaise Ndlr).

L’ambassadeur d’Israël au Cameroun a été reçu lundi 04 février par le ministre des relations extérieures qui lui a présenté les regrets du gouvernement camerounais.

Pour rappel, dans une émission de grande écoute diffusée sur les antennes de la télévision à capitaux publics, Jean de Dieu Momo, nommé au gouvernement le 4 janvier dernier a fait un parallèle avec lesBamilékés Rechercher Bamilékés (peuple issu de la région de l’Ouest dont il est lui-même originaire) des juifs.

Source: koaci.com