Cameroun : 5 porcelets à la forme des éléphanteaux

Cette curiosité s’est produite au quartier Hardé.
Un grand mystère à Maroua. Le 21 juin 2016, aux environs de 15 h au quartier Hardé, une truie a mis bas. Sauf que cinq de ses neuf porcelets avaient plutôt la forme des éléphanteaux. C’est peut-être consciente de cette «anomalie » que la truie a immédiatement tué ces cinq petits.
Deux des carcasses ont par conséquent été brulées. Les trois autres «porcelets-éléphanteaux » ont été emmenés par une équipe de la délégation régionale de l’Elevage, de Pêches et des Industries animales (Minepia) de l’Extrême-Nord. Pour la population de Hardé, qui a vécu la scène, il s’agit sans aucun doute des éléphanteaux. Un cas qui a cédé place à la stupéfaction, voire à la peur. «Rien qu’en pensant encore à ça, j’ai la chair de poule», lance une habitante du quartier.
D’après les explications du délégué régional de Minepia de l’Extrême-Nord, Dr Kidmo Mbraougue, c’est un phénomène nouveau et bizarre. «C’est vraiment la première fois que je vois ce genre d’anomalie, un porcelet qui a la forme d’un éléphanteau. La trompe est bien visible, les pattes et même les oreilles. Il s’agit d’une malformation assez bizarre. Les autres porcelets sont pourtant bien sortis», fait savoir le vétérinaire.

Pour trouver une explication scientifique à tout ceci, «il faut se référer à des professionnels et spécialistes », conclut le délégué régional du Minepia pour l’Extrême-Nord.