Cameroun : 343,47 milliards de FCFA transférés au Trésor Public par la SNH

Selon un communiqué rendu public mardi 1er décembre 2015, ces chiffres vont de janvier à octobre 2015.

A l’occasion de la deuxième session ordinaire de la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), le Président du Conseil d’Administration (PCA) Ferdinand Ngoh Ngoh, par ailleurs Secrétaire Général de la Présidence de la République (SGPR), a confirmé le transfert de 343,47 milliards de FCFA de la SNH au Trésor Public.

«Ainsi, un nouveau contrat de partage a été signé le 15 septembre 2015 avec la société Tower Resources Cameroon S.A, pour la recherche pétrolière sur le bloc Thali, dans le bassin du Rio Del Rey», apprend-on du communiqué  de la SNH rendu public mardi 1er décembre 2015. Le bassin du Rio Del Rey est situé à l’Est de la péninsule de Bakassi, au Cameroun.

D’après les colonnes du Quotidien Emergence du mercredi 2 décembre 2015, la production nationale de pétrole brut a enregistré une hausse de 26,17% sur les 10 premiers mois de l’année 2015 et s’est établie à 28,63 millions de barils. Les prévisions de clôture sont de 34,91 millions de barils et la production gazière est en progression de 26,92%.

Selon la SNH, la production gazière s’élève à 11 303,3 millions de pieds de cubes au 31 octobre 2015 et les prévisions de clôture sont de l’ordre de 13 783,4 millions de pieds de cubes. Un volume cumulé de 9 430,1 millions de pieds de cubes de gaz naturel a été vendu à la Centrale Thermique de Kribi. La consommation journalière s’établie alors à 31,02 millions de pieds de cubes en moyenne, «niveau supérieur à l’obligation d’enlever 28 millions de pieds de cubes par jour», lit-on.

La production moyenne d’électricité qui correspond à la Centrale Thermique est de 158 mégawatts (MW), «soit 73,14% de la capacité installée de 216 MW qui ont permis de réaliser des ventes importantes sur une prévision annuelle de 264,25 milliards FCFA», nous dit-on.

Aussi, le pipeline Tchad-Cameroun a généré des recettes de 29,54 milliards de FCFA au titre du droit de transit, en hausse de 68,51% par rapport à la même période de l’année 2014, ceci pour un volume de 38,56 millions de barils enlevés au Terminal Komé-Kribi 1. Par conséquent, les quantités de pétrole vendues pour le compte de l’Etat s’élèvent à 17,736 millions de barils au 31 octobre 2015, en hausse de 31,64%.