Cameroun: 23 milliards pour la réalisation des infrastructures dans la ville de Bafoussam

L’annonce a été faite par l’ambassadrice de France au Cameroun Christine Robichon au cours d’une visite de travail effectuée dans la région de l’ouest.

La ville la plus belle de la région de l’ouest souffre d’énormes problèmes d’infrastructures. C’est une lapalissade de dire qu’il est difficile de circuler à Bafoussam à cause du mauvais état des routes. C’est pour toucher du doigt ces réalités que l’ambassadrice de France Christine Robichon a séjourné dans la ville de Bafoussam. Elle a été tour à tour au marché-Casablanca, à l’hôpital régional de Bafoussam, et visité les projets de coopérations soutenus par la France au Carrefour ancienne Mairie Rurale Sapeurs-Pompiers. Le gros des travaux de cette coopération portera sur l’amélioration des infrastructures routières notamment les voies d’accès du marché Casablanca- Pharmacie Salvia, axe principal des équipements marchands.
Marché ”B” Ancienne boulangerie départementale-Carrefour crédits lyonnais (voie de désenclavement des quartiers à habitats denses.) Carrefour-auberge, entrée principale marché ”B”. Elle a aussi visité le site de construction des locaux de la cellule locale de suivi du projet C2d, le

parc de loisir, les rues Polyclinique Tagne-entrée stade municipal, 2ème Carrefour-carrefour le maire, visite de la gare routière Est à Ndiandam et les voies de contournement et de centre commercial . Pour l’ambassadrice de France au Cameroun, ces travaux permettront à la ville de Bafoussam de retrouver sa valeur d’attente ” Je suis venue voir les projets qui seront réalisés dans la ville de Bafoussam chef-lieu de la région de l’Ouest à partir des financements du CD2 (Contrat de désendettement et de développement) de deuxième génération. Vous savez qu’à travers ce projet, la France soutient le gouvernement dans l’accélération de trois capitales régionales que sont Bafoussam, Bertoua et Garoua. 83 milliards seront investis dans ces villes pour réhabiliter des rues, des trottoirs, la voirie, construire ou améliorer des espaces marchands, notamment des marchés ou des gares routières de façon à rendre les villes plus agréables. Madame l’ambassadrice était accompagnée dans sa tournée par le gouverneur de la région de l’ouest Awa Fonka Augustine, le délégué du gouvernement au près de la communauté urbaine de Bafoussam Emmanuel Nzeté, les ” sectorielles “.