Cameroun – 20 mai 2019: Des Camerounais de la diaspora annoncent une série de manifestations dans les ambassades du Cameroun en Europe

Réunis sous la bannière du CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora), ils lancent «l’opération fêtes mortes» dans les ambassades du Cameroun.

Très actif il y a quelques années, le CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques des Camerounais de la Diaspora), a quelque peu été éclipsé par l’hyper activisme de la Brigade Anti-Sardinards, un groupe de Camerounais de la diaspora opposés au régime de Yaoundé.

Mais dans un communiqué publié le 7 mai 2019, le CODE rappelle qu’il continue d’exister. Ce collectif annonce une série de manifestations dans les ambassades du Cameroun en Europe à l’occasion de la célébration de la 47ème fête nationale de l’Unité, le 20 mai prochain.

«Le CODE lance ‘‘l’Opération fêtes mortes’’ dans toutes les ambassades du Cameroun à l’étranger à partir du 20 mai prochain pour dénoncer ces manquements du pouvoir de Monsieur Biya au Cameroun», lit-on dans le communiqué. Le collectif «souhaite associer à “l’Opération fêtes mortes’’ toutes ses cellules dormantes basées à l’étranger, toutes les organisations Patriotiques et citoyennes de la Diaspora, tous les Camerounais qui en ont assez de voir tuer impunément les filles et fils du Cameroun».

Les membres dudit collectif entendent par cet acte, protester contre la politique mise en œuvre par l’actuel Chef de l’Etat et son gouvernement, notamment la gestion de la crise anglophone.

Pour cette organisation, «Le départ de Paul Biya est la condition nécessaire au redressement de notre pays».

Fred BIHINA