Cameroun : A 12 ans il entretient des relations intimes avec une chèvre

Surpris en flagrant délit de sodomie sur une bête ce 25 mai 2017, un jeune homme résidant de Bello dans la région du Nord Ouest a été conduit à la brigade de gendarmerie de cette localité.

C’est une chèvre affaiblie sinon inerte qu’ont vues les populations de Bello après le forfait. On ne l’avait pas surpris en flagrant délit de pénétration sur l’animal que personne n’aurait cru ce gamin de 12 ans, élève de Class 5-CM1- capable d’une telle infamie, et pourtant il n’en est pas à son premier coup, a-t-il laissé entendre à l’adjudant chef Eugène MBOMO dans le courant de l’interrogatoire mené à la brigade de gendarmerie de Bello. Si le jeune homme a révélé pratiquer la sodomie conjointement sur des jeunes de son âge, il a indiqué ne pas être le seul à se rendre coupable d’une telle bassesse, à lui en croire, plusieurs autres jeunes de sa trame d’âge, pour ne pas dire ses camarades, se livrerait à la pratique. Et pour cause : ses acolytes et lui son souvent approchés par un inconnu qui leurs donne et de l’argent, et

des bagues, des éléments qui plongeraient ces jeunes élèves dans un état second, d’où ces troubles de comportement, autrement dit, sodomie sur les animaux et leurs congénères. Dans l’optique de préserver la jeunesse l’adjudant Chef Eugene MBOMO a recommandé aux populations de Bello de redoubler de vigilance et de collaborer afin que l’individu qui trouble ces enfants soit rapidement appréhendé et mis aux arrêts.
Un message qui doit aller bien au-delà tant il est loisible de constater pour s’en inquiéter, QUE LA JEUNESSE DE BELLO DANS LE NORD OUEST ET PARTANT CELLE DES 9 AUTRES REGIONS DU CAMEROUN EST EN DANGER. En effet, a-t-on idée du nombre de jeunes déjà sous l’emprise de cette menace diabolique ? Des comme cet inconnu à Bello ne sont-ils pas disséminés dans toute les régions du territoire national ? Autant d’énigmes non résolues pour le moment, mais qui n’augure  pas moins du bien pire. CHERS PARENTS LA JEUNESSE EST EN DANGER, QUID DE L’EDUCATION A LA MORALE ET LA CITOYENNETE ?