camernews-avion

Camair-co dément une rumeur selon laquelle un avion de la compagnie aérienne nationale aurait pris feu sur le tarmac de l’aéroport de Bamougoum après son atterrissage

Camair-co dément une rumeur selon laquelle un avion de la compagnie aérienne nationale aurait pris feu sur le tarmac de l’aéroport de Bamougoum après son atterrissage

Un avion Camair-co reliant Douala à Bafoussam, a été contraint d’aller atterrir à Yaoundé en raison des intempéries.

Après la catastrophe ferroviaire d’Eseka qui a fait plus de 50 morts, après les pluies diluviennes qui ont entrainé la coupure en deux de la route nationale numéro 3 entre Yaoundé et Douala, la succession des malheurs dans notre pays hier vendredi 21 octobre 2016, a heureusement épargné les passagers de l’avion QC 272 de la Camair-Co. Quand cet avion décolle de l’aéroport international de Douala vendredi matin à 9h10mn, c’est directement pour l’aéroport de Bamougoum en banlieue de Bafoussam. Mais, l’atterrissage qui était prévu vers 9h50, aura lieu finalement à midi.

Un retard qui s’explique, selon la Direction de Camair-Co, par les mauvaises conditions météorologiques qui ont obligé le pilote à mettre d’abord le cap sur Yaoundé, avant de revenir dans la capitale régionale de l’Ouest. Ce voyage s’est finalement déroulé sans incident majeur. Le même aéronef aurait d’ailleurs effectué d’autres aller-retours à Bamougoum pour la seule journée d’hier Vendredi 21 Octobre 2016.

Ces informations publiées par Camair-Co, visent à balayer une rumeur selon laquelle un avion de la compagnie aérienne nationale aurait pris feu hier sur le tarmac de l’aéroport de Bamougoum après son atterrissage. A la suite des responsables de Camair-co, le Gouverneur de la Région de l’Ouest a aussi démenti cette rumeur en publiant le communiqué ci-dessous: