camernews-mairie-yde-6-incendie

Calamité: Un grave incendie ravage les services financiers de la Mairie de Yaoundé 6ème

Calamité: Un grave incendie ravage les services financiers de la Mairie de Yaoundé 6ème

Depuis ce lundi, les paiements des frais de la vignette automobile et de l’impôt libératoire se font exclusivement à la recette des finances sise au lieu-dit Rond-point Express, ancienne sous-préfecture.

La Mairie d’arrondissement de Yaoundé 6ème est fermée au grand public, depuis les premières heures de ce lundi 14 Avril 2014, à cause du grave incendie qui a ravagé l’ensemble des bureaux abritant les services financiers de cette collectivité territoriale décentralisée. En effet, selon les témoignages recueillis sur le site, c’est la forte pluie qui s’est abattue sur la cité capitale dans la nuit du dimanche, qui serait à l’origine du drame.

Un employé de la mairie raconte: «C’est incontestablement un court-circuit qui serait à l’origine de l’incendie, regardez-vous-même l’état des lieux… tous les bureaux qui abritent les services financiers ont été rasés par les flammes, la situation est d’autant plus grave que les documents comptables, voire de l’argent liquide émanant des collectes de vendredi dernier y sont également passés».

 

 

Pendant que quelques uns explorent la piste d’un incendie criminelle, en évoquant la thèse d’un plan visant à maquiller des détournements présumés. Il faut souligner que depuis la dernière mandature, la Mairie de Yaoundé 6 ème était déjà le théâtre de guéguerres et autres luttes de clans. On se souvient encore que, quelques temps après l’élection de l’universitaire Robert Atangana à la tête de cet exécutif communal, celui-ci avait été soupçonné de malversations, démissionné par sa tutelle et remplacé au pied levé par Jean-Claude Adjessa Melingui.

Après la reconduction du Maire sortant par le Rdpc, dans la perspective de l’élection municipale du 30 septembre 2013, Jean-Claude Adjessa Melingui, le successeur de Robert Atangana était décédé le 07 septembre de la même année, dans des conditions troubles et jusque là, restées mystérieuses.

Peu après le renouvellement de l’exécutif communal de Yaoundé 6ème, nos sources rapportent d’ailleurs que le nouveau maire Paul Martin Lolo avait un temps boudé les bureaux de son successeur, en les délocalisant à quelques encablures du carrefour Etoug-Ebe, non loin de sa résidence privée. Le nouveau maire, nous confirme t’on, ne s’était ravisé en regagnant lesdits bureaux, qu’après des séances de purification qui y avaient eu lieu.

Incendie – Mairie Yaoundé 6ème: René Emmanuel Sadi prescrit l’ouverture d’une enquête pour déterminer les causes du drame

Une enquête sera ouverte dans les prochains jours par les soins du ministère de l’administration territoriale, tutelle administrative des mairies.

Avant l’arrivée du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, sur le site de la Mairie de Yaoundé 6ème, ce lundi 14 Avril 2014 dans l’après-midi, les éléments de la brigade de gendarmerie de Mendong qu’accompagnaient leur commandant et quelques agents de la SEMIl, étaient d’ores et déjà passés par là. Lorsque la carrosse ayant à son bord, le patron de la territoriale arrive sur les lieux, sous les regards médusés des badauds et autres riverains, c’est le comble de l’apothéose. Répondant aux questions des journalistes, René Emmanuel Sadi dira être venu, faire l’évaluation de la situation, trouver les locaux voire des moyens matériels et financiers à la mairie, afin qu’elle continue de fonctionner. In fine, l’ancien SG du parti du flambeau a annoncé l’ouverture imminente d’une enquête, pour déterminer les causes de l’incendie.

A l’heure où les dégâts du drame, seraient selon certaines sources, évalués à des dizaines de millions de nos francs. Il convient encore de préciser, que c’est l’ensemble des quatre bureaux du service financier, où sont conservés les documents comptables, qui ont été réduits en cendres. Etait-ce pour occulter des malversations ? L’avenir nous le dira assurément !