camernews

C-discount ferme ses portes au Cameroun

C-discount ferme ses portes au Cameroun

La filiale Cdiscount Cameroun du Groupe CASINO, a décidé de plier bagage. Comme raison, un doigt accusateur est pointé sur la contrefaçon de ses concurrents qui gagnent le terrain.

C’est désormais officiel. Le site de ecommerce français Cdiscount, propriété de Casino se retire des marchés camerounais et sénégalais. Lancés en 2014 par Casino en partenariat avec le groupe Bolloré Africa logistics, les sites Cdiscount envisageaient de contrer l’expansion d’Africa Internet Group (désormais Jumia Group) sur le continent. Pour l’instant, aucun officiel ne s’est exprimé sur le sujet.

Néanmoins au  Cameroun, certains responsables rencontrés expliquent sous anonymat que les promesses du marché n’ont pas été au rendez-vous du fait de plusieurs facteurs. Un responsable de la structure explique par exemple qu’une fois arrivée sur le marché camerounais, l’entreprise s’est très vite rendu compte de la présence des produits contrefaits proposés par des sites concurrents à des coûts très bas.

Dans le même temps, les délais de passages des marchandises à la douane étaient considérablement rallongés du fait de la complexité des procédures. Au final, des produits dont la livraison devrait par exemple avoir lieu sous deux semaines se retrouvaient parfois à faire 25 jours à la douane. De quoi rendre impatients les clients, qui se ruaient vers des produits concurrents. Avec le temps, Cdiscount a vu le nombre de sa clientèle chuter progressivement au point où elle a été dans l’obligation de mettre les verrous sous les portes au Cameroun.

Offres diversifiées

A titre de rappel, il est le premier distributeur en France de produits de loisirs et d’équipements, Cdiscount s’engage à proposer à ses clients les meilleurs produits de marques avec des réductions de 20 à 50 % par rapport aux distributeurs du marché. Depuis ses débuts, Cdiscount avait réussi à se construire l’image du spécialiste des « Bons Produits aux meilleurs Prix ».

Avec ses offres diversifiées tels  que les produits culturels, informatiques, électroménager ; prêt-à-porter, Sports et Loisirs etc, il a plus de 50 000 références, sélectionnées pour leur qualité et leur prix. Basée à Bordeaux, la société employait jusqu’au moment de la suspension de ses services au Cameroun, plus de 1100 personnes dont des Camerounais. Avec ce retrait de Cdiscount des marchés camerounais et sénégalais, le groupe laisse la place à son principal concurrent Jumia, qui voit ses positions confortées sur ces deux marchés.

 

camernews

camernews