camernews-etats

Budget 2018: Vers la réduction des crédits destinés à l’acquisition de nouveaux véhicules et la rationalisation de leur affectation

Budget 2018: Vers la réduction des crédits destinés à l’acquisition de nouveaux véhicules et la rationalisation de leur affectation

La circulaire du Président de la République du 20 juin 2017 relative à la préparation du budget de l’État pour l’exercice 2018 met un accent sur l’affectation des véhicules de service au sein des administrations.

Il y a quelques années, afin de permettre à l’État d’affecter les enveloppes dédiées aux dépenses visant le bien-être des populations, il avait été décidé de geler, jusqu’à nouvel avis toute acquisition de nouvelles voitures par l’État. Mais le processus a repris plus tard, sans pour autant que les dérives disparaissent totalement, commente Cameroon Tribune.

C’est donc pour limiter les dégâts que le Président de la République dans sa circulaire du 20 juin 2017 relative à la préparation du budget de l’État pour l’exercice 2018 met un accent sur l’affectation des véhicules de service au sein des administrations.

Le chef de l’État indique «qu’afin d’assurer une meilleure maîtrise des dépenses liées à l’acquisition des véhicules, une attention particulière sera désormais accordée à la réduction des crédits destinés à l’acquisition de nouveaux véhicules et la rationalisation de leur affectation».

Pour cela, rapporte le quotidien national, le Président Paul Biya prescrit que chaque administration présente, lors des pré-conférences budgétaires, la situation exhaustive de son parc automobile, en précisant notamment l’année d’acquisition desdits véhicules. Autre exigence à afficher, le tableau des répartitions des véhicules par service et par responsable, pour éviter les doublons ou les abus régulièrement observés.

Cette nouvelle vision du fonctionnement du parc automobile pourra, à n’en point douter, permettre d’avoir une certaine visibilité sur ce qui est de l’achat des véhicules et tout ce qui va avec. Notamment, l’entretien, le carburant, l’affectation et autres dépenses y afférentes.

camernews-etats

camernews-etats