camernews-bresil

Brésil 2014 : Si la tendance se maintient, les binationaux …

Brésil 2014 : Si la tendance se maintient, les binationaux …

Ils avaient été rencontrés en février dernier par une mission de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), dans l’optique de les convaincre de signer la nationalité camerounaise à l’effet d’intégrer la tanière des Lions Indomptables pour la Coupe du monde 2014. A moins de 50 jours du rendez-vous brésilien, la roue semble avoir tourné. Sauf surprise, Volker Finke, le sélectionneur national ne devrait pas en convoquer pour son prochain regroupement. C’est en tout cas ce que révèlent des sources proches de la Direction des équipes nationales.

Si ce n’est un « rare chanceux » en effet, ni Christophe Bahebeck (21 ans, 17 matches, 2 buts en Ligue 1 avec Valenciennes), Samuel Umtiti (21 ans, 23 matches de L1 et 5 en C3 avec Lyon), Paul-Georges Ntep (22 ans, 5 matches, 1 but en L1 sous les couleurs de Rennes), Axel Ngando de l’AJ Auxerre (21 ans, 24 matches, 3 buts et une passe en L2) et compagnie n’iront au Brésil défendre les couleurs du Cameroun cette année.

« La mission visant à nationaliser nos footballeurs binationaux ne se limite pas seulement à l’équipe nationale fanion. C’est beaucoup plus pour les sélections inférieures. Nous voulons les savoir Camerounais, afin de pouvoir les utiliser là où besoin se fera ressentir », revèle notre informateur.

Or, toujours selon ce dernier, l’équipe nationale fanion de football du Cameroun n’a pas encore véritablement besoin de ses binationaux. Du coup, « on attend la décision de l’entraîneur des Lions. S’il dit qu’il a besoin d’un de ces joueurs, on ira le chercher ». Surtout que, « le processus de l’obtention de la nationalité camerounaise est toujours en cours. Presque tous ces joueurs que nous avions rencontrés ont déjà le passeport camerounais. Quelques-uns nous avaient demandés un peu de temps pour réfléchir. Nous attendons toujours leurs réponses ».

Le dossier est donc pour le moment classé. Volker Finke et son staff, le ministère des Sports et de l’éducation physique, et la Fédération camerounaise de football peuvent se concentrer sur les joueurs de nationalité camerounaise.

 

camernews-bresil

camernews-bresil