camernews-bowleven

Bowleven réalise des essais de débits positifs sur le puits Moambe de sa licence Bomono

Bowleven réalise des essais de débits positifs sur le puits Moambe de sa licence Bomono

La firme pétro-gazière britannique Bowleven a officiellement annoncé le 25 novembre 2015, avoir conclu positivement des essais de débits sur son puits Moambe, qui a récemment commencé à délivrer ses premières coulées d’hydrocarbures dans le cadre de la licence Bomono, que l’entreprise opère en on-shore au Cameroun.

Au cours des essais, apprend-on, le puits a pu effectuer une production gazière stabilisée à «7,3 million de pieds cubes standards (mmscf), à travers un étranglement 48/64 avec une pression de tête de puits d’écoulement de 664 psi», sans qu’aucun «des signes d’épuisement» soient constatés «pendant la période d’essai initiale».

«Nous sommes satisfaits des premiers résultats positifs des essais de débit sur Moambe qui nous donnent une confiance accrue dans la viabilité commerciale des futurs plans de développement à Bomono», a déclaré Kevin Hart. Le CEO de Bowleven fait ainsi allusion aux discussions actuellement en cours avec Eneo, afin d’alimenter au gaz naturel des centrales électriques gérées par ce concessionnaire du service public de l’électricité.

Pour rappel, Bowleven avait officiellement annoncé la découverte d’hydrocarbures sur Moambe le 28 septembre 2015. Dans son rapport de l’exercice clos au 30 juin 2015, cet opérateur pétro-gazier a annoncé qu’il déposera au cours de ce mois de novembre 2015 sur la table des autorités camerounaises, une demande en vue d’obtenir une licence d’exploitation du gaz sur son permis Bomono.

Ce d’autant que l’actuelle licence d’exploration, que Bowleven détient à 100% et qui couvre deux blocs de 2328 Km dans le bassin Douala au Cameroun, expirera officiellement le 12 décembre 2015, à la faveur d’une prorogation d’un an obtenue des autorités camerounaises en décembre 2014.

 

camernews-bowleven

camernews-bowleven