Bodybuilding: les champions 2015 connus

Les finales du championnat national de bodybuiding se sont déroulées la semaine dernière à Yaoundé.

Les sportifs aux plus « beaux muscles » ont été élus dans cinq versions du culturisme. Ce sont le Bodybuilding et quatre variantes du Fitness. Les bodybuilders étaient en lice dans trois catégories (légers, moyens et lourds). Ngoule Songue  est monté sur la première marche du podium, dans la catégorie des poids  légers. Il a eu les faveurs du jury et du public, devant Maxwell Mva. Dans la catégorie des poids moyens, Léon Mani conserve sa couronne, pour la quatrième fois. Chez les lourds, la médaille d’or est revenue à Léon Bélomo, l’argent et le bronze étant attribués à Azangue et à Arnold Ngoumou. Les compétiteurs étaient évalués dans cinq ateliers : double biceps vue de face, dorsaux vue de face, biceps-cage thoracique, triceps, double dorsaux de dos, abdominaux-cuisses. Au final chaque bodybuilder devait exécuter une technique de son choix afin de mettre en valeur l’harmonie de son anatomie.

Du côté du fitness,  quatre variantes de  la discipline impliquaient aussi bien les hommes, pour la première fois, que les femmes. En master fitness, Devalois Chimi remporte la médaille d’or devant Nicolas Hemado et Matthieu Mvondo Mvogo. Dans la version model fitness dames, Tony Mbarga est la meilleure devant  Marthe Ntsama  Bobo et Rebecca Essola Biloa.  En pro bikini, Patience Essengue  arrive en tête devant Suzy Atangana et Judith Nsegue. Enfin, le body fitness également au  programme a vu le succès de Rosine Makou Fonge, devant Tassi Engama et Manuela Bihina.