Biya crée un compte spécial pour recueillir les contributions populaires

Sur instructions de Paul Biya, Alamine Ousmane Mey, le ministre camerounais des Finances, a créé ce lundi 06 avril 2015, un « compte spécial visant à recueillir les contributions populaires », a-t-on appris du communiqué publié par Issa Tchiroma Bakary le ministre de la Communication.

« Le ministre de la Communication informe le public que sur très hautes instructions du chef de l’Etat, Son Excellence Paul Biya, le ministre des Finances, a procédé à l’ouverture dans les livres du trésor public, d’un compte spécial intitulé « Contribution du peuple, lutte contre Boko Haram», sous le numéro 450 4131, afin de retracer les contributions financières des différentes couches de la population au titre de leur appui à nos forces de Défense et de sécurité engagées sur le front de guerre contre l’organisation terroriste Boko Haram », indique d’entrée de jeu, le communiqué de presse du Mincom.

Visiblement, Paul Biya, conscient que son entourage, et de nombreux autres hauts cadres de la République sont champions de détournements de fonds, prend des dispositions pour, « éviter la casse, dans le cadre de l’appui du peuple aux forces de défense et de sécurité », souligne un auditeur, intervenant dans le débat matinal sur les ondes d’une radio privée, émettant à partir de la capitale.

Sur les dons offerts récemment, par les investisseurs du secteur privé, à nos forces de défense, les langues se sont déliées, pour accuser de détournements, les personnes en charge de collecter et de remettre lesdits dons, aux forces de défense et de sécurité et aux populations déplacées.

Pour les accusateurs, les coups de cœur au Cameroun, sont toujours suivis de détournements, sans que les auteurs supposés ou réels, ne soient inquiétés.
Pour ce qui concerne, les contributions aux forces de défense et de sécurité engagées en ce moment dans le combat contre Boko Haram, plusieurs dizaines de millions ont déjà été collectés.

Au total, 42 750 000 FCFA, ont été acheminés aux troupes, via les services du gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, et déposés dans un compte bancaire. Et, en nature, 364,46 tonnes de dons, ont été reçus au niveau du comité de gestion, apprend-on du communiqué gouvernemental.

Le ministre du commerce, a par ailleurs indiqué qu’à la date du 2 avril 2015, les contributions en espèces, au niveau des régions s’élevaient au total à 99 666 205 FCFA. Dont 89 666 205 FCFA en numéraires et 10 000 000 FCFA en flash cash.