Bientôt le haut débit Internet à Maroua

Le tirage du premier mètre de câble de la boucle optique urbaine par le Minpostel va fluidifier davantage les communications dans le chef-lieu de l’Extrême-Nord et réduire les tarifs.

Septembre 2015. C’est la date butoir promise par le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) pour l’entrée en service des communications à haut débit à partir de la ville de Maroua. A cette date, les données des télécommunications et de l’informatique que sont l’Internet, les données d’entreprises et vidéo connaîtront une très grande vitesse dans leur transmission. Cette annonce sous forme de teasing a été faite hier à Maroua par le Minpostel à l’occasion de la cérémonie du tirage du premier mètre de câble de la boucle optique urbaine de Maroua. En termes plus simples, Jean-Pierre Biyiti bi Essam procédait ainsi à l’opérationnalisation de l’utilisation par les usagers de la ville de Maroua du câble à fibre optique posé dans la ville il y a deux ans.

Le déploiement de cette nouvelle infrastructure vient à point nommé au moment où les communications dues à la vétusté et à la limite des supports de transmission classiques étaient devenues calamiteuses dans la région. La boucle optique de Maroua est longue de 39, 423 km dont 11 pour le réseau existant de Camtel et 27 pour le nouveau réseau. Elle s’étend sur les côtés Est et Ouest de la ville permettant ainsi de raccorder, outre les quartiers et les administrations, les deux sites de l’Université de Maroua. Les travaux lancés en fin mars sont entièrement financés par le Fonds spécial des télécommunications pour un coût de plus de 1,5 milliard de FCFA. Cette autoroute numérique va ainsi faciliter l’accès aux services et applications haut débit et va accélérer l’avènement des services et de nouvelles applications par les opérateurs, les fournisseurs et exploitants de services. La mise en service de la boucle urbaine de Maroua va également consacrer la baisse du coût des télécommunications, facilitant ainsi l’accès des populations à l’Internet.

La construction de la boucle optique urbaine de Maroua intervient deux ans après l’inauguration du réseau national de transmission par fibre optique de Maroua. La boucle optique urbaine de Maroua est la troisième après celles de Yaoundé et de Douala. Les sept autres chefs-lieux de régions ne sont pas en reste puisque, révèle Jean-Pierre Biyiti bi Essam. l’appel d’offres pour la réalisation de leurs boucles a été signé le 10 juin 2015. « La feuille de route gouvernementale prévoit l’opérationnalisation de toutes ces boucles au premier trimestre 2016 »  a-t-il expliqué.