Bicec: Pierre Mahe cède sa place à Alain Ripert

Le nouveau directeur général a officiellement été présenté, jeudi à Yaoundé, aux clients et partenaires de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit

 

Alain Ripert est le nouveau directeur général de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec). Il a été officiellement présenté aux clients et partenaires de la Bicec jeudi dernier, 05 novembre 2015, à Yaoundé.

«On est ensemble!», a déclaré Pierre Mahe qui prenait ainsi congé du Cameroun, cédant sa place à Alain Ripert, en provenance de Madagascar. Le passage de témoin s’est fait officiellement au cours d’un cocktail dînatoire offert par le président du conseil d’administration de la Bicec, Jean-Baptiste Bokam, dans un hôtel de la capitale camerounaise.

 

 

Après trois ans d’activités, le DG sortant assure qu’il laisse une banque en bon état. «Avec sept milliards de total de bilan, 750 employés, 315 000 clients et 37 agences, la Bicec est à la première place, devant toutes les autres banques du pays. Elle enregistre en ce moment près de 25 000 comptes bancaires par an», rapporte Pierre Mahe, qui quitte Yaoundé pour Madagascar. Il devra y diriger la Banque Malgache Océan Indien (BMOI), autre filiale du groupe français BPCE international.

Alain Ripert, DG entrant, est au Cameroun depuis plusieurs jours déjà. Il dit avoir ressenti une belle ambiance entre collaborateurs et une fidélité des clients aux valeurs de la banque. Malgré la forte concurrence, le nouveau venu a été engagé par le PCA à s’adapter rapidement et à maintenir le leadership de la Bicec. «Aucun souci, car j’ai des idées innovantes que je ne vais pas dévoiler tout de suite. Les clients seront très vite surpris», a assuré Alain Ripert.