Bendobal Claire:  » Mê Ndoamè Pal est une sorte de déclaration d´Amour a nos époux

Créée en juin 2014 par un groupe de femmes mariées aux fils originaires de l´arrondissement de Nitoukou,dans le département du Mbam-et- Inoubou,région du Centre du Cameroun, l´association MÊ NDOAMÈ PAL est un modèle d´intégration des camerounais et de leur implantation dans cette petite bourgade du Cameroun; une association dont le dynamisme de ses membres contribue á améliorer le bien-être des populations á travers les différents projets sociaux, culturels et économiques initiés en quelques mois seulement d´existence.

De passage à Bruxelles samedi 1er août dernier dans le cadre de ses activités professionnelles, la présidente fondatrice Claire Bendobal en a profité pour  rencontrer quelques membres de la diaspora banen en Belgique et Allemagne, surtout la presse, pour présenter sa jeune association et demander du soutien sous quelque forme que ce soit. C´est au magnifique restaurant Les Tropiques, sis rue Aux Laines, situé á un jet de pierre du splendide palais royal de justice belge que notre reporter s´est entretenu avec cette native de l´Ouest-Cameroun, mariée á un fils Nitoukou qui, avec les autres membres de l´association, sont « venues en mariage pour y rester » contre vents et marées.

MÊ NDOAMÈ PAL – MINETOUEN : « Je ne pars pas – Je reste »

L´association « MÊ NDOAMÈ PAL », ce sont 17 femmes originaires de diverses tribus camerounaises: bamoun, bamiléké, éton, bafia, ewondo et surtout deux allemandes qui se proposent de » promouvoir le développement de leurs familles par alliance, d´accompagner leurs époux dans leurs missions de responsables de famille, d´aînés pour certains, de soutenir leurs  belles-mères, belles-soeurs, enfants afin d´améliorer leur cadre de vie. MÊ NDOAMÈ PAL qui signifie en langue Tunen « Je ne pars pas » et « MINETOUEN », leur mot de ralliement qui signifie « Je reste » indiquent clairement leur intention. « C´est une sorte de déclaration d´amour » á l´endroit de leurs époux réaffirme avec force conviction la présidente Claire Bendobal.

C´est tout naturellement très bien que leurs époux ont bien accueilli la création de cette association car « ils sont convaincus que vraiment nous sommes venus en mariage pour rester  » indique Claire Bendobal. MÊ NDOAMÈ PAL est une synergie pour ces femmes qui, malgré la barrière de la langue tunen, veulent s´arrimer á la culture banen afin de réussir leur intégration locale.

En si peu de temps, l´association « MÊ NDOAMÈ PAL » peut déjà se réjouir de présenter un bilan très positif. En plus du don en fournitures scolaires et des bourses offerts aux élèves, des jouets pour les enfants, avec une entreprise partenaire, elle a aménagé le forage de la mission catholique du village Nebassel, offert un groupe électrogène á cette même école. Dans le cadre des activités du 20 mai 2015, elle a organisé la tournée de 22 artistes banen à Nitoukou et à Ndikinimeki.

Dans le cadre des projets À venir, l´association MÊ NDOAMÈ PAL – MINETOUEN  se propose de lutter contre l´oisiveté et l´exode rural des jeunes de l´arrondissement en créant une fanfare municipale pour l´animation des évènements heureux ou malheureux dans l´arrondissement. Pour leur formation, les jeunes retenus de l´encadrement des professionnels de la musique, dont certains musiciens de la garde présidentielle ou artistes confirmés. Dans les prochains jours et suite au tirage au sort, l´association procédera à la remise des moulins à écraser aux femmes et jeunes filles du village Neboya et mettra sur pied un coopérative chargée d´assurer leur bonne gestion. Soit une enveloppe financière s´élevant á plus de 5.000.000 fca que l´association compte constituée sur ses fonds propres mais aussi avec l´aide matérielle et financière de la diaspora banen, de leurs collègues, amies et connaissances.

Malgré le scepticisme de certaines élites au lendemain du lancement de leurs activités, parce que pas très au faite des objectifs de l´association, Claire Bendobal et les autres membres se réjouissent aujourd’hui de l´engouement retrouvé auprès de ces filles et fils de l´arrondissement. C´est cet engouement qu´elle vient aussi susciter dans la diaspora banen en Europe. Aussi compte-t-elle sur les médias pour leur passer le message selon lequel  » qu´il faut juger le macon au pied du mur » et de voir ce que l´association a déjà fait en peu de temps et ce qu´elle entend faire dans les prochains jours.

Directeur des sociétés depuis plusieurs années, Claire Bendobal travaille avec les sociétés pétrolières comme Tradex, Bocom et autres dont elle est livre des produits lubrifiants. Marée depuis 30 ans, elle est mère de deux enfants dont l´un est aussi chef d´entreprise.

cameroun,bendobal,claire,ndoame,pal,est,une,sorte,declaration,damour,nos,epoux,cameroon
Projets

Le village NEBOYA a été désigné cette année pour la réalisation de nos projets d’utilité communautaire. Ce village est composé de cinq grandes familles : TETEK – NEGONDE – NIGOULOUMOU – PAGUELEKI – NEBAHOUEK. 800 âmes y vivent dont 351 femmes et 249 hommes. Le village s’étend sur 7000 m2 environ et ne possède qu’un seul point d’eau. On y trouve deux établissements d’enseignement primaire dont l’un est publique et l’autre confessionnel.

18 Mai 2015 : Sponsoring de 22 artistes BANEN en tournée à NITOUKOU et NDIKI à l’occasion de la fête de l’Unité.

23 Mai 2015 : Descente des femmes MÊ NDOMÈ PAL à Douala pour la dot de leur fille.

Liens

http://www.mendoamepal.org