Belgique/Cameroun : Bruxelles rend un dernier hommage au pasteur abraham tetoum :: belgium

Le pasteur Abraham Tetoum a rendu l’âme dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 juillet 2016 à l’âge de 81 ans. Le Révérend Pasteur retraité de L’Eglise Évangélique du Cameroun s’est éteint à l’Hôpital Général de Douala des suites d’une courte maladie. L’ancien maître d’école de la Mission Protestante française de Foumban (1952-1953) était né vers 1935 à Bandjoun.

sSa brillante carrière professionnelle va le conduire notamment à Foumban, Bafang et à Douala où 28 ans durant, Abraham Tetoum va participer au rayonnement de l’Eglise Evangélique du Cameroun (EEC) dans la ville de Douala notamment au sein de la paroisse de New-Bell I. L’histoire lui attribue légitimement la promotion et ensuite la construction du collège Evangélique de New Bell, un établissement secondaire très reputée dans la cité balnéaire. Le Révérend Abraham TETOUOM est aussi le Fondateur du Collège de l’AGAPE à la Cité-Sic à Douala. Le Dimanche 21 Août 2005 à Bafoussam au cours d’un culte solennel, le Révérend Abraham TETOUOM prenait sa retraite après 44 ans de ministère pastoral.

 

Conformément à ses dernières volontés, ses obsèques auront eu lieu à Douala et à Bandjoun (Nkouo) du 11 au 13 août 2016. Le samedi 30 juillet 2016, un après-midi de recueillement sera organisé en la mémoire de l’homme de Dieu à Bruxelles en Belgique.

A cette occasion, Raymond et Lydienne LELE invitent tous ceux qui l’ont connu à un après-midi de recueillement pour leur beau-père et père, le samedi 30 juillet 2016 de  13h à 22h à l’Eglise Protestante du Champs de Mars, au N° 5, Rue Champs de Mars, 1050 Ixelles.

C’est l’église protestante d’Ixelles qui servira donc de cadre à cette cérémonie religieuse à la quelle assisteront la famille proche ainsi que de nombreuses connaissances du Révérend Pasteur Abraham Tetoum à travers l’Europe.
 
PASTEUR ABRAHAM TETOUOM EN MUSIQUE
Dès son jeune âge, ce serviteur de Dieu trouve son plus grand plaisir dans les chants religieux.

Au temps de Sœur Gisèle, créatrice du Culte d’enfants dans notre église, Le Révérend Abraham TETOUOM est l’un des principaux animateurs des camps nationaux de formation des moniteurs du Culte d’enfants par des chants appropriés dont il fait partie des compositeurs.

Musicien – compositeur, excellent percussionniste et balafoniste, très intéressé par l’africanisation du culte, il introduit en 1967 après sa consécration les instruments traditionnels de musique dans les chants de l’Eglise. Avec beaucoup d’enthousiasme les chrétiens de Bafang furent les premiers avec le Pasteur TETOUOM à chanter dans notre Eglise au son des tam-tams et des balafons de chez nous, conformément au Psaume 150/4 qui nous exhorte à louer l’Eternel avec les Tambourins et avec des danses.

Pour bien concrétiser son action, il rassemble autour de lui un groupe d’hommes et femmes chrétiens pour fonder en Mai 1975 La Nouvelle Alliance du Cameroun « NACAM » qui à nos jours compte parmi les 05 (cinq) ligues de notre Eglise. Sa particularité étant des chants rythmés aux sons des instruments de musique de la culture de l’Ouest Cameroun (Grass Field).

C’est pourquoi il lui est reconnu au sein de l’EEC le titre de « Père de la NACAM ».

Par ses cultes très animés au son des tam-tams et des balafons, il parvient avec l’aide du Saint Esprit à gagner beaucoup d’âmes au Seigneur.

Il laisse à la postérité un répertoire riche et varié d’une cinquantaine de chants en français et en ghomala’ dont le premier inspiré du Psaume 150 « Louez l’Eternel » en 1958 à Ndoungué, et le dernier inspiré du Psaume 133b« Voici O qu’il est agréable pour des frères de demeurer ensemble » en Décembre 2011 à Douala.

Il faut noter qu’il affectionnait particulièrement sa composition intitulée L’hymne du « Vrai Jeûne » inspiré de Esaïe 58 composé à Bruxelles en Décembre 2007, exécutée et enregistrée à Bordeaux en Février 2008 par son fils aîné Claude SITOUOK TETOUOM et ses amis.

PASTEUR ABRAHAM TETOUOM EN AIDE AUX NECESSITES

L’aide aux nécessiteux est l’une des premières préoccupations du Pasteur TETOUOM.

Pendant les dix dernières années de son ministère pastoral (1995-2005). Le Révérend TETOUOM profondément touché par le texte d’Esaïe 58 intitulé le « Vrai Jeûne », exhorte ses fidèles à prendre pitié des malheureux.

Ses derniers sermons tant à la Paroisse de Soboum (Douala), qu’à Bafoussam de 1995 à 2005 invitaient ses fidèles à cette pratique. Confère Esaïe 58 verset 7 : « Partage ton pain avec celui qui a faim, et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile. Si tu vois un homme nu, couvre le, et ne te détourne pas de ton semblable ».

Dans les paroisses de Soboum (Douala) et de la Z.D.R (Zone de Recasement-Douala), ainsi que dans les communautés de l’ancienne Région Synodale de la Mifi, Koung- khi et Hauts- Plateaux, le dimanche des Rameaux est choisi pour les collectes destinées aux pauvres.

Il est demandé à chaque fidèle de donner au moins l’équivalent de sa ration journalière pour une aide aux nécessiteux. Cette pratique sera adoptée par l’EEC lors de son Synode général tenu à Yaoundé en Mars 2009.

Les bénéficiaires des collectes du Vrai Jeûne sont d’abord les nécessiteux recensés dans les localités des Paroisses concernées sans distinction de religion. Le Centre Social de Ntolo reçoit la première enveloppe de la Paroisse de Soboum en 1997 et ce, jusqu’à nos jours. Et, dans l’ancienne Région Synodale de la Mifi, Koung-Khi et Hauts- Plateaux, en plus des déshérités de chaque communauté, deux orphelinats à Bafoussam et à Bandjoun, de même que  le Centre des Handicapés de Baham en ont bénéficié.

Il laisse également un album de 12 chants exécuté par le Chœur Duala Inter Choir en Octobre 2008 à Douala.

Il a activement contribué à la confection du Cantique Bamiléké et à la traduction du Nouveau Testament « Kose » en ghomala’.

Le Révérend Abraham TETOUOM est le Fondateur du Collège de l’AGAPE à la Cité-Sic Douala.

PASTEUR ABRAHAM TETOUOM ADMIS A FAIRE VALOIR SES DROITS A LA RETRAITE

Le Dimanche 21 Août 2005 à Bafoussam au cours d’un culte solennel, le Révérend Abraham TETOUOM prend sa retraite après 44 ans de ministère pastoral.

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

  • Chevalier du Mérite Camerounais le 20 Mai 1980 à Douala
  • Officier du Mérite Camerounais le 20 Mai 1987 à Douala
  • Chevalier de l’Ordre National de la Valeur le 20 Mai 1991 à Douala
  • Officier de l’Ordre National de la Valeur le 20 Mai 2003 à Bafoussam
  • Commandeur de l’Ordre National de la Valeur le 20 Mai 2015 à Douala

PASTEUR ABRAHAM TETOUOM, VIE FAMILIALE
Il laisse sa veuve, des enfants et petits – enfants.

Il s’est reposé en faisant siennes ces paroles de l’apôtre Paul à Timothée : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée. Le Seigneur, le juste, le juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement » II Timothée 4 / 7 – 8.