BEAC Basketball: débuts tonitruants

Le club se classe en tête, devant le champion, Nzui Manto, à l’issue du premier regroupement le week-end dernier à Yaoundé.

Beac démarre fort et a définitivement des ailes. Le club a carburé à plus de 100 points lors de chacune de ses deux rencontres du premier regroupement du championnat national de basketball seniors messieurs. Les matchs se sont tenus samedi et dimanche derniers au complexe sportif de la Cité universitaire de Yaoundé. L’équipe de la Banque des Etats de l’Afrique centrale, quart de finaliste de la coupe d’Afrique des clubs champions en décembre 2016, a connu des  réajustements tactiques en défense. Et à la Cité U, replis défensifs, défenses écran sont offerts en améliorés. Ni Phoenix ou All Star n’ont pu sortir des griffes des protégés de Charles Eithel Essimbi, le coach.
Le champion en titre, Nzui Manto de Bangangté veut conserver son titre. Le club a effectué une dizaine de recrutements pour la saison. Auguste Siedjou et ses protégés ont certes gagné leurs deux premières rencontres, mais sans briller. Le public attend un groupe explosif lors du prochain regroupement. Le tournoi se dispute à huit cette année (All Star de Bamenda, Beac de Yaoundé, Condor de Yaoundé, Fap de Yaoundé, Nzui Manto de Bangangté, Phoenix d’Ebolowa et Volcanic Warriors).
Cette saison, la Fécabasket a pris du retard dans l’ouverture de saison, elle qui avait souvent habitué les athlètes à se réunir plus tôt. On est passé de la formule championnat avec des matchs en aller et retour à celle des regroupements avec un Final Four. « Nous l’avons décidé en fonction du temps qui nous reste pour la fin de saison sachant que nos sélections seront d’attaque pour les deux Afrobasket et la Francophonie », explique à CT, le secrétaire général de la Fécabasket, Camille Njoh Ekitti. La compétition masculine se déroule à huit cette année, loin des dix clubs alignés la saison dernière. 217 points inscrits après deux journées, cela n’était pas arrivé à une équipe depuis longtemps. Le combat tactique des coaches sera capital au regard des premiers résultats.