camernews-Aeroport-Bafoussam

Bafoussam : l’aéroport est opérationnel

Bafoussam : l’aéroport est opérationnel

Le personnel en poste se prépare à accueillir les vols.

A distance respectable, rien ne permet d’identifier l’aéroport de Bafoussam. C’est une broussaille, composée de champs de maïs à perte de vue, qu’on observe. Là s’arrête les choses qui n’ont pas changé. De plus près, on se heurte d’abord aux soldats de l’unité du Bir de Bafoussam, qui s’est installé dans le territoire de l’aéroport. Plus près encore, on peut voir la piste d’atterrissage qui ne payait pas de mine antérieurement et qui est à présent propre et bien aérée.

Quelques employés balai aux bras, s’emploient à perfectionner cette propreté. Le site est plus beau à voir. L’un des employés nous certifie que c’est depuis le mois de mars que les travaux de rénovation y ont été effectués. Les bureaux, les toilettes et les autres infrastructures de l’aéroport sont aussi fonctionnels. Dans la perspective de l’ouverture de cet aéroport, l’autorité aéronautique a supervisé les travaux de réfection sur instruction du ministère des transports. Tout cela, est facilement visible de l’extérieur de la barrière qui donne accès à l’aéroport de Bafoussam. Pour pénétrer dans les locaux, il faut montrer patte blanche.

Essai concluant

Le vol d’essai d’un MA 60 de la Camair-co effectué le 9 juin dernier, est venu confirmer que cet aéroport, est bien fonctionnel. Emile Léopold Kenmogne le commandant de l’aéroport de Bafoussam, rappelle que l’équipe de la Caf qui est venu inspecter les infrastructures de la ville de Bafoussam pour s’assurer que cette localité pouvait accueillir une Coupe d’Afrique des nations, avait déjà atterrit à l’aéroport de Bafoussam.

Le commandant de l’aéroport assure que sur le plan technique, tout est fonctionnel. La tour de contrôle a reçu de nouveaux émetteurs pour densifier sa compétence. Le radiophare omnidirectionnel, et tout le matériel de sécurité assure est de pointe, et opérationnel. L’aéroport de Bafoussam qui jadis vivait dans un calme de cimetière, est bruyant d’activités humaines. Il y a une odeur de neuf qui se dégage partout. Les véhicules des sapeurs-pompiers de l’aéroport qui jadis servaient plus à dépanner la ville, sont là, et sont complétés par trois nouveaux engins, récemment acquis. Des employés, s’activent aussi par endroits.

Les agents de sealing, ceux en charge de la sécurité, sont venus compléter la dizaine d’employés qui assurait la veille sur cette infrastructure. Il y a aussi des employés de douanes qui pour certains viennent de finaliser un séminaire de deux semaines de formation sur les bonnes aptitudes à adopter pour bien effectuer leur travail dans un aéroport. Un poste fixe de douane y a déjà été installé. Les employés n’attendent que les vols pour se mettent en permanence au travail.

 

camernews-Aeroport-Bafoussam

camernews-Aeroport-Bafoussam