Avec 1 million de commandes en ligne, la société Jumia entend se renforcer sur le marché local

La société de e-commerce Africa Internet Group a décidé de regrouper toutes ses plateformes sous la marque Jumia. Ainsi, il y a toujours le site Jumia pour le commerce des produits électroniques, de mode, etc. Mais Kaymu devient Jumia Market pour les entreprises qui veulent vendre en ligne. Jovago devient Jumia Travel et continue de proposer les services d’hôtels à travers l’Afrique. Hellofood devient Jumia Food avec l’offre des restaurants. Vendito devient Jumia Deals où l’internaute peut placer ses articles. Lamudi devient Jumia House et permet d’acheter, vendre ou louer une maison. Everjobs devient Jumia Jobs et continue de proposer des opportunités d’emploi. Carmudi devient Jumia Cars avec des opportunités pour les amateurs d’automobiles. Enfin, AIGX devient Jumia Services et continue d’offrir des services de logistique.

La société Africa Internet Group est présente dans 11 pays dont le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigéria ou encore le Sénégal. Ce n’est pas un hasard si l’entreprise française réunit tous ses services sous le label Jumia. Les meilleures performances ont jusqu’ici été enregistrées sur la plateforme Jumia. En 2015, le site a connu 1,6 millions de commandes, contre 900 000 en 2014 et 500 000 en 2013. Toujours en 2015, Africa Internet group a publié ses résultats indiquant que tous ses sites ont cumulé 10 millions de commandes faites par 3 millions de clients.

La marque devient unique, mais les activités demeurent séparées, explique Candace Nkoth Bisseck qui était jusqu’ici la Country Manager de Kaymu au Cameroun. La plateforme est devenue Jumia Market. « On devient une même marque, on connecte nos systèmes, mais au fond on reste des business séparés. Cela veut dire que nos partenaires n’ont pas à s’inquiéter du changement des conditions de collaboration avec eux. On reste des entités séparées, des dirigeants séparés avec des employés séparés et des bénéfices séparés, mais qui pourront bénéficier des forces de frappes respectives des uns et des autres, au moins de manière indirecte », a expliqué Candace Nkoth Bisseck, interrogée par le site Tic Mag.

Elle prévient que la marque Jumia va à l’abordage des géants mondiaux du e-commerce, à l’instar d’Amazon ou Alibaba qui eux-aussi ont réuni leurs services sous un label unique.