camernews

Autocratie, violence: les éléments de la Gendarmerie Nationale bastonnent copieusement les militants du MRC à Yaoundé

Autocratie, violence: les éléments de la Gendarmerie Nationale bastonnent copieusement les militants du MRC à Yaoundé

ALAIN FOGUE TEDOM trésorier du MRC, SOSTHENE MEDAR LIPOT, responsable de la communication du MRC et plusieurs militants du MRC ont été tabassé hier vendredi 04 décembre 2015 devant l’assemblée nationale du Cameroun par les éléments de la gendarmerie nationale. Ils comptaient sensibiliser les députes pour une amélioration du code électoral et leur remettre un mémorandum.

Selon des sources proches du MRC, plusieurs blessés graves se trouvent jusqu’à ce matin au centre des urgences de Yaoundé.

En vue de la préparation de  l’élection présidentielle de 2018 au Cameroun, le MRC a lancé récemment une campagne de sensibilisation pour l’amélioration du code électoral camerounais.

Cap2018:Camer.be

Après la campagne de sensibilisation faite sur la toile  à travers les réseaux sociaux, la distribution des prospectus devant les ministères et les quartiers populaires de la capitale politique camerounaise, les militants du Mrc ont posé leur valise à Ngoa Ekelle et plus précisément à l’assemblée nationale du Cameroun où ils comptaient  sensibiliser les députés sur la modification du code électoral.

Crédits photos: Armand Ougock

 

camernews

camernews