camernews-attentat-maroua

Attentat-suicide de ce Samedi 25 Juillet 2015 à Maroua: La Reaction du Gouvernement et Bilan provisoire

Attentat-suicide de ce Samedi 25 Juillet 2015 à Maroua: La Reaction du Gouvernement et Bilan provisoire

L’attentat-suicide survenu autour de 19h ce samedi 25 juillet 2015 à Maroua, a plongé dans la peur, le Cameroun tout entier et cette ville capitale régionale de l’Extrême-Nord, en particulier.

Dans une prompte réaction inhabituelle, le Gouvernement Camerounais par la voix de son ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, invite les populations de Maroua en particulier et du Cameroun en général, à garder leur calme et rester dans la sérénité. Les pouvoirs publics invitent aussi les populations à collaborer avec les forces de sécurité en dénonçant tout suspect.

Dans le Communiqué parvenu à la rédaction de Cameroon-Info.Net, le gouvernement présente aussi ses condoléances aux familles éprouvées. Il souhaite par ailleurs prompt rétablissement aux blessés. Il a également réitéré son engagement visant à assurer la sécurité de tous et de mettre fin aux exactions de l’a secte islamiste Boko Haram au Cameroun.

Attentat de Maroua – Samedi 25 Juillet 2015 – Le lieu du drame
Photo: (c) Guibai Gatama


Afin de mettre justement la main sur d’éventuels terroristes ou complices de l’attentat suicide enregistré ce soir, les forces de sécurité ont encerclé le lieu dit Pont vert où est survenu l’attentat de ce samedi soir. En ce moment, fouilles et arrestations rythment cette partie de la ville. Durant cette opération, les pouvoirs publics font savoir que le kamikaze présumé qui s’est fait exploser ce samedi, est une fille d’environ 14 ans, présentant presque les mêmes caractéristiques que l’autre fille du même âge qui s’est faite exploser mercredi 22 juillet 2015 au Marché Central de Maroua.

En terme de bilan, le reporter de Cameroon-Info.Net présent dans les locaux de l’Hôpital Régional de Maroua en compagnie des autorités administratives de la ville, a vu les secouristes compter 19 morts. Beaucoup d’autres blessés étaient à l’agonie. Ce qui laisse croire que le bilan pourrait s’alourdir…

 

camernews-attentat-maroua

camernews-attentat-maroua