camernews-waza

Attentat meurtrier de Waza: Les circonstances de l’attaque

Attentat meurtrier de Waza: Les circonstances de l’attaque

Un attentat-suicide particulièrement sanglant y a fait 19 morts dans la nuit du 12 juillet 2017.

Boko Haram a une nouvelle fois frappé. Dans la nuit du 12 juillet 2017. Un attentat suicide s’est produit dans la localité de Waza, située entre Mora et Dabanga dans le département du Logone et Chari, région de l’Extrême-Nord. il s’agit d’une des attaques les plus meurtrières en terre camerounaise depuis le début de l’année. 19 personnes dont 17 civils et 2 kamikazes ont perdu la vie. 45 autres ont été blessées parmi lesquelles 14 en état jugé critique.

Dans son édition du 14 juillet, L’Œil du Sahel revient sur les circonstances du drame. On apprend que les terroristes ont ciblé un lieu très fréquenté par les jeunes en cette période de vacances, au quartier Walassa.

Selon le témoignage du maire de Waza, Ibrahim Mohamed« l’explosion a eu lieu près du restaurant Iyagana et à quelques mètres seulement d’un call-box où les jeunes rechargent d’ordinaire les batteries de leurs téléphones portables en papotant. Ce lieu est particulièrement animé en soirée. C’est cela qui explique le grand nombre de victimes », explique-t-il.

Une seconde présumée kamikaze a, elle, été abattue, par des militaires à deux cents mètres environ du lieu de l’explosion alors qu’elle tentait de s’enfuir. Une source sécuritaire a confié au journal que la kamikaze s’exprimait en Kanuri lorsqu’elle a été interrogée. Elle a fait savoir qu’elle était rentrée dans la ville avec deux autres terroristes. A ce jour, le 3è terroriste n’a pas été retrouvé.

En attendant, les mesures de sécurité ont été renforcées. Les blessés eux, sont admis à l’hôpital régional de Maroua où ils sont pris en charge avec la collaboration de Médecins Sans Frontières.

camernews-waza

camernews-waza