Attaque au Kenya : Paul Biya s’attire les foudres des internautes après son message

Le lundi 21 janvier, le président camerounais, Paul Biya, a présenté ses condoléances au Kenya et au président Uhuru Kenyatta pour le récent attentat terroriste commis à 14 Riverside, mais son message n’a pas  reçu  l’accueil attendu de la part de certains internautes.

Suite au message de condoléances de Paul Biya du Cameroun au Kenya, sur sa page facebook, après l’attaque terroriste survenue il y a quelques jours, plusieurs internautes ont manifesté leur colère face au retard dans la réaction. Certains l’ont critiqué pour avoir envoyé son message trop tard, d’autres lui ont demandé de mettre de l’ordre dans sa maison. «Je présente mes condoléances les plus sincères au président Uhuru Kenyatta pour l’attaque terroriste perpétrée à l’hôtel DusitD2 et à son complexe de bureaux à Nairobi. Je souhaite force et courage aux familles des victimes, à leurs proches et à toutes les personnes concernées, ainsi que la santé et le prompt rétablissement aux blessés», a déclaré Biya sur sa page Facebook officielle.

A lire aussi : Kenya: l’attaque terroriste dans la capitale est terminée, lourd bilan

Un internaute lui a rappelé que cela faisait presque une semaine depuis la survenue de l’incident  au crépuscule et que les Kenyans sont déjà retournés au travail. « Vous en entendez simplement parler aujourd’hui? Même le Pdt Uhuru l’a déjà oublié », a écrit un internaute. D’autres ont suivi et ont signifié à Biya qu’il était venu trop tard dans un monde trop vieux et que  les kenyans ont déjà oublié l’incident qu’il leur rappelait Un autre commentaire qui a retenu l’attention demande à M. Paul Biya de s’occuper des problèmes de son pays. « Commencez par enlever le bâton à vos yeux. Pourquoi continuez-vous à consoler les autres sans prendre soin de vos affaires à la maison? », indique le commentaire de l’internaute. Dans tous les cas, le président camerounais a fait son devoir de solidarité et, quel que soit le moment, il l’a fait quand-même.

L’attaque à 14 Riverside a coûté la vie à 21 personnes, mais leur nombre aurait pu être plus élevé sans la réaction rapide du personnel de sécurité. Lundi, l’officier militaire, Fred Matiang’i, a fait l’éloge de Douglas Kanja, commandant du GSU, qui a dirigé l’opération qui a neutralisé les terroristes. Il a en outre demandé à tous les gouvernements nationaux d’intensifier les campagnes «Connaissez votre voisin» et d’assurer la coordination, le partage d’informations et des actions de sécurité communes dans leurs domaines de compétence afin de garantir la sécurité de tous les citoyens.