camernews-cavaye-y-djibril

Assemblee Nationale: Cavaye Yéguié Djibril tance la presse et craint des attentats suicides dans le pays

Assemblee Nationale: Cavaye Yéguié Djibril tance la presse et craint des attentats suicides dans le pays

Dans son discours-bilan de la récente session parlementaire, le président de l’Assemblée nationale appelle à la vigilance en cette période de Ramadan.

Cavaye Yéguié Djibril reste sur sa position d’alerte au sujet des ennemis intérieurs qui seraient prêts à frapper le Cameroun par des actes terroristes. Selon des propos rapportés par le quotidien Mutations de ce vendredi 10 juillet 2015, le président de l’Assemblée nationale appelle à une intensification des mesures de sécurité.

Au nom de la Représentation nationale, le Très Honorable Cavaye invite les autorités compétentes sur le terrain pour qu’elles initient et intensifient « les contrôles physiques, afin de débusquer d’éventuels agents dormants de la nébuleuse au sein de nos vaillantes populations, surtout en ce moment où la communauté musulmane prépare les festivités qui marquent la fin du jeune du Ramadan ».

Il a ajouté à l’endroit des élus, alors que la secte Boko Haram vient de perdre la localité de Bodo dans l’arrondissement de Makary dans le département du Logone et Chari (Extrême-nord) : « Alors que vous gagnez vos localités, je vous demande de redoubler de vigilance face à la nébuleuse secte islamiste Boko Haram ».

En saluant les efforts de la Représentation nationale qui a examiné dix projets de loi déposés par le gouvernement, le président de l’Assemblée nationale a aussi noté l’apport de la presse dans la sensibilisation de l’opinion. Cavaye Yéguié Djibril s’est toutefois insurgé contre « l’autre presse ».

À en croire le locataire du perchoir de l’Hémicycle de Ngoa Ekellé, certains journaux semblent vouloir faire croire à l’opinion nationale et internationale que « la guerre contre Boko Haram est un conflit de personnes ».

Le journal s’empresse de souligner que, selon des experts politiques, Cavaye Yéguié Djibril fait référence à l’analyse par la presse de certains pans de ses discours sur cette guerre, mais aussi l’affaire du limogeage de Bouba Simala, celui qui fut son garde du corps.

 

camernews-cavaye-y-djibril

camernews-cavaye-y-djibril