camernews-service-d-assainissement-urbain

Assainissement urbain: Plus de 12 milliards pour six villes

Assainissement urbain: Plus de 12 milliards pour six villes

Maroua, Bamenda, Mbalmayo, Douala II, Yaoundé III et Yaoundé IV ont signé hier des contrats de ville avec le ministère de l’Habitat et du Développement urbain.

«C’est le nom qui a évolué. Le protocole était pour nous une sorte d’examen. Avec la signature du contrat, nous pensons que nous avons réussi à cet examen». Avec une pointe d’humour, le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Maroua, Bakary Robert, analyse la mutation juridique du Projet de développement des Secteur urbain et de l’Approvisionnement en eau (Pdue). Jusque-là, les villes de Bamenda, Maroua, Mbalmayo et les communes de Yaoundé III, Yaoundé IV, Douala II étaient liées au ministère de l’Habitation et du Développement urbain (Minhdu) par un-protocole d’accord. Depuis hier, les six collectivités territoriales bénéficiaires du Pdue dont liées au Minhdu par des contrats de ville qui couvrent la période 2013-2015. L’importance prise par ce programme justifie ce changement de vocabulaire. Les documents ont été signés à l’Hôtel Mont Fébé par Jean Claude Mbwentchou, ministre de l’Habitat et du Développement urbain et les six maires des collectivités territoriales décentralisées concernées. Le Minhdu avait à ses côtés, Jacqueline Koung à Bessike, Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, le Secrétaire d’Etat auprès du Minhdu, Marie Rose Dibong. Étaient également présents le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo et le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, le Dr Fritz Ntonè Ntonè.

Dans le cadre de ce programme, les personnels des six communes ont bénéficié de nombreuses formations sur divers thématiques portant sur la gestion municipale, notamment la planification et la programmation des projets. Du matériel prioritaire a été mis à leur disposition. Des outils d’aide à la prise de décision ont été également élaborés. Le Minhdu s’est félicité de la réhabilitation des voiries, de la construction des ouvrages de drainage et d’équipements sociaux communautaires. Il a néanmoins souhaité une «implication plus accrue des représentants des populations» dans la conduite des projets. Au nom du gouvernement camerounais, le Minhdu a adressé des remerciements à la Banque mondiale, partenaire stratégique des pouvoirs publics dans la mise en œuvre du Pdue qui porte déjà ses fruits. Le Minhdu et les villes bénéficiaires apportent également leurs contributions. Les contrats de ville de deuxième génération signés hier ont une durée de trois ans. Les communautés urbaines de Yaoundé, Douala, Bafoussam, Bertoua, Garoua vont probablement suivre.

Les projets en raccourci

Ils portent pour l’essentiel sur l’aménagement des voiries urbaines.

Maroua: assainissement de la ville

Le délégué du gouvernement, Bakary Robert, souligne que la Communauté urbaine de Ma¬roua orientera son action dans la réalisation des ouvrages pour libérer les eaux et les conduire vers les lits des rivières. La réhabilitation de la voirie urbaine est également projetée. La mairie va également s’investir dans la construction des magasins de stockage dans les marchés.

Programme d’investissement prioritaire: 2 milliards 67 millions de F

Programme d’appui institutionnel: 266 millions de F

Mbalmayo: aménagement des voies de contournement

Le Maire Dieudonné Zang Mba explique que les efforts seront concentrés sur l’amélioration de la mobilité urbaine. Des voies de desserte et de contournement de l’axe principal seront réalisées pour desservir les populations dans les quartiers. La réhabilitation de l’axe central est programmée. Comme le stade municipal de Mbalmayo, un projet qui concerne la jeunesse, précise le maire. L’éclairage public est par ailleurs inscrit dans l’agenda.

Programme d’investissement prioritaire: 1 milliard 109 millions

Programme d’appui institutionnel: 83 millions de F

Douala II: construction de drains

A Douala II, le Maire de la commune d’arrondissement de Douala II, Denise Fampou an¬nonce la construction des drains, la réhabilitation de certains ouvrages pour lutter contre les inondations et les habitats précaires. La construction des bornes fontaines Pour permettre l’accessibilité des populations à l’eau vulnérable est envisagée.

Programme d’investissement prioritaire: 1 milliard 954 millions de F

Programme d’appui institutionnel: 83 millions de F

Yaoundé IV: réhabilitation de l’axe Coron-Ekounou

Régine Amougou Noma a souligné à C.T que les fonds seront dirigés vers l’amélioration de la mobilité urbaine dans la commune d’arrondissement de Yaoundé IV. Concrètement, elle annonce le début imminent des travaux de réhabilitation de l’axe Coron-Ekounou. Elle demande néanmoins aux populations d’être patientes en ce qui concerne les indemnisations. Les efforts seront également consacrés à la lutte contre les embouteillages.

Programme d’investissement prioritaire: 1 milliard 517 millions

Programme d’appui institutionnel: 83 millions de F

Bamenda: quatre kilomètres de route

Le délégué du gouvernement, Vincent Ndumu Nji, précise que la deuxième phase sera essentiellement consacrée au centre-ville, notamment à la partie de la ville communément appelée «Old Town». Quatre kilomètres de route revêtus seront aménagés. La construction d’une case communautaire est également inscrite au programme.

Programme d’investissement prioritaire: 2 milliards 247 millions de F

Programme d’appui institutionnel: 173 millions de F

Yaoundé III: voirie urbaine

A la commune urbaine d’arrondissement de Yaoundé III, il est prévu la poursuite des travaux de voirie urbaine.

Programme d’investissement prioritaire: 2 milliards 517 millions de F
Programme d’appui institutionnel: 83 millions de F

 

camernews-service-d-assainissement-urbain

camernews-service-d-assainissement-urbain