Aspire Academy : Thomas Nkono tend (encore) une perche aux jeunes

C’est reparti pour les tests de détections des talents organisés chaque année par le projet qatari Aspire Football Dreams, filiale du Cameroun, dont l’ancien Lion indomptable est le Directeur. L’édition 2015 est dans les starting-blocks depuis le mois de mars dernier, avec le début des inscriptions qui s’intensifieront courant de ce mois de juin avant la phase décisive qui se déroulera du 14 au 16 juillet prochain à Yaoundé.

Cette phase sera précédée par des présélections à travers le pays, et sera coordonnée par des scouts en provenance d’Espagne. Le tout sous la supervision générale du Directeur du projet au Cameroun, Thomas Nkono, annoncé au pays dès le 20 juin prochain.

Pour l’heure, les enrôlements se font à travers le territoire camerounais sur 50 sites choisis pour la circonstance, et seuls les gamins nés en 2002, donc, âgés de 13 ans, sont admis aux inscriptions. Les joueurs retenus pendant les présélections du 30 juin au 10 juillet, soit 30 au total, seront de nouveau évalués lors des finales nationales. Les meilleurs, 2 à 4 joueurs, seront retenus pour les finales mondiales sur les installations de l’Academy Aspire au Qatar, avec d’autres perles dénichées dans 15 autres pays. Si une pépite camerounaise est retenue, elle sera mise en formation pendant cinq ans à l’Academy, avec possibilité de signer un contrat professionnel avec le KAS Eupen, une équipe affiliée en deuxième division de Belgique et appartenant aux Qataris. C’est d’ailleurs au sein de cette équipe qu’évolue depuis trois saisons Raoul Kenne, l’un des premiers lauréats d’Aspire Academy, tout comme Etienne Wala Zock.

Comme ces deux derniers, Jean-Jules Sepp Mvondo (arrière-latéral gauche) et Gédéon Gamamba (milieu de terrain) sont aussi en maturation à l’Academy Aspire, cette fois-ci au Sénégal, creuset des perles africaines détectées par le projet. Ils y ont été rejoints par le jeune Nassère Abdel Mfouatah, lauréat camerounais de l’édition 2014.