camernews-Desordre-Douala

Arnaqués à Ndokoti par de faux agents Cud

Arnaqués à Ndokoti par de faux agents Cud

Depuis un peu plus d’un mois, le poste de police de ce carrefour reçoit des plaintes.

De sources policières, plus d’une quinzaine d’automobilistes ont porté plainte contre de présumés agents de la Communauté urbaine de Douala qui leur ont extorqué de l’argent au « motif » d’un mauvais stationnement. Des individus vêtus d’une chasuble frappée des lettres Cud qui infligeraient aux usagers de la route des amendes de 25 000 à 50 000 F.

A l’appui de leur action, ces « agents » présentent des documents, mais des faux, à en croire les forces de l’ordre. Et les conducteurs, ignorant sans doute la mesure du préfet du Wouri suspendant la mise en fourrière des véhicules pour mauvais stationnement, acceptent de payer. Sauf qu’il n’y a aucun reçu remis contre paiement. Finalement, plusieurs automobilistes ont fini par saisir la police. Mais aucun des escrocs n’a été pris pour le moment.

Cela dit, des accrochages ont été enregistrés entre ces faux agents Cud et des automobilistes qui refusaient de payer ces « amendes ». Selon des témoins, un faux agent est même allé jusqu’à casser les clés du véhicule d’un « récalcitrant », chauffeur de taxi. D’après le directeur de la police municipale à la Cud, les automobilistes doivent être sensibilisés sur la présence de ces faux agents. De son côté, la Cud engagera les mesures nécessaires pour éradiquer le phénomène.

 

 

camernews-Desordre-Douala

camernews-Desordre-Douala