Arnaques et escroquerie, la police démantèle un vaste réseau d’emplois fictifs à Yaoundé

Un vaste réseau de recrutement fictif a été démantelé à Yaoundé, cette semaine, apprend KOACI.

Cliquez pour Agrandir

Cameroun: Arnaques et escroquerie, la police démantèle un vaste réseau d'emplois fictifs à Yaoundé

La délégation régionale de l’Emploi et de la formation professionnelle,-dont la tutelle est le ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle- (Minefop), de Yaoundé, dans la région du Centre, a démantelé un vaste réseau de recrutement fictif d’employés permanents et d’ouvrier champêtres, apprend-on.

La structure qui opérait au sein de la délégation régionale (Minefop) du Centre, proposait des offres alléchantes. 11 500emplois Rechercher emplois permanents disponibles, 40 000 ouvriers champêtres pour une fourchette allant de 60 000 FCFA et 600 000 Fcfa.

Pendant plusieurs années la structure a fonctionné le plus normalement du monde, avec la complicité des agents du Minefop. Des milliers de jeunes camerounais ont mordu à l’hameçon, dans un pays où trouver un emploi stable et bien rémunéré est un parcours du combattant.

Du coup, pour les frais des dossiers, les chercheurs d’emplois déboursaient jusqu’à 25 000 FCFA de frais de dossiers.

C’est le 8 juin, dernier que les responsables de la structure de recrutement tombent dans le piège tendu par les agents de la police judiciaire du Centre. Qui a par la suite été fermé, sur ordre du gouverneur de la région du Centre.