camernews-Alassane-Ouattara

APRÈS LES PROPOS DE HOLLANDE À DAKAR, OUATTARA CRACHE SES VÉRITÉS, « NOUS N’ACCEPTERONS PAS DE LEÇON DE L’EXTÉRIEUR »

APRÈS LES PROPOS DE HOLLANDE À DAKAR, OUATTARA CRACHE SES VÉRITÉS, « NOUS N’ACCEPTERONS PAS DE LEÇON DE L’EXTÉRIEUR »

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a mal digéré les propos tenus par son homologue français, François Hollande, lors au sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Dakar, au Sénégal.

Samedi 29 novembre, le président François Hollande a mis en garde les dirigeants qui voudraient s’accrocher au pouvoir à tout prix, devant les chefs d’État et de gouvernement, majoritairement africains, réunis au XVe sommet de la Francophonie à Dakar.

En effet, le président François Hollande a affirmé qu’« Il peut y avoir de révision de constitution, mais lorsqu’il y a eu une constitution qui a été adoptée par un peuple et qu’il y a eu des règles qui ont été posées pour les candidatures à l’élection présidentielle, alors, il ne peut pas être question, à la veille d’un scrutin, de changer l’ordre constitutionnel (…) Quand on fait voter des peuples pour des constitutions à travers des référendums, on ne peut pas les modifier impunément. Quand un chef d’Etat reste plusieurs mandats de suite, alors même qu’à un moment, il est fixé une limite d’âge ou il est fixé un nombre de mandats qui ne peut pas être dépassé, il ne peut pas être décidé autrement », a prévenu le président Hollande, avant de souligner l’exemple burkinabé, notamment le président Compaoré qui s’est entêté à modifier la constitution malgré le refus de son peuple.

A l’instar du Président Rwandais, Paul Kagamé, le président ivoirien Alassane Ouattara n’a pas caché son indignation devant de tels propos.

« Il nous appartient, nous Africains, de mieux saisir les aspirations de nos peuples, notamment la jeunesse. Mais nous n’accepterons pas de leçons de l’extérieur », a craché SEM. Alassane Ouattara, ce lundi 1er décembre 2014 sur les ondes de Radio France Internationale.

 

camernews-Alassane-Ouattara

camernews-Alassane-Ouattara