camernews-georges-leekens

Après la démission de Milovan Rajevac à la suite nul concédé face au Cameroun, l’Algérie choisit Georges Leekens pour diriger les fennecs

Après la démission de Milovan Rajevac à la suite nul concédé face au Cameroun, l’Algérie choisit Georges Leekens pour diriger les fennecs

Le choix du technicien belge a été approuvé à l’unanimité par les membres du bureau fédéral selon un communiqué de l’instance dirigeante du football algérien.

Le bureau fédéral de la Fédération algérienne de football a choisi le Belge Georges Leekens pour diriger les fennecs de l’Algérie. Le Belge remplace le Serbe Milovan Rajevac, qui a démissionné après le nul concédé par l’Algérie face au Cameroun (1-1, le 9 octobre 2016), en match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde 2018 zone Afrique. Un match nul resté en travers de la gorge  des Algériens qui donnaient leur équipe largement supérieure aux Lions indomptables et s’attendaient à une victoire fracassante. Hélas !

Georges Leekens âgé de 67 ans officiait jusqu’ici sur le banc du club belge Lokeren. Le technicien belge connait bien la maison pour avoir entrainé les fennecs en 2003. Il avait même réussi à qualifier l’Algérie à la CAN de 2004 avant de démissionner d’un commun accord avec la fédération algérienne juste avant le début du tournoi pour des raisons familiales.

La durée du contrat n’est pas précisée par la Fédération, mais le Belge aura pour mission de qualifier les Fennecs pour la Coupe du monde 2018. Versée dans le groupe B en compagnie de la Tunisie, du Sénégal et du Zimbabwe pour la CAN 2017, l’Algérie aura fort à faire pour se qualifier pour la phase finale. Mais son effectif, réunissant des joueurs de grands talents à l’image de Riyad Mahrez ou Islam Slimani, devrait lui permettre de briller.

camernews-georges-leekens

camernews-georges-leekens