ALLOCUTION DES ELITES DU DEPARTEMENT DE LA MIFI A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DU 33E ANNIVERSSAIRE DU RDPC.

Monsieur le Président de la Commission Permanente Départementale de la MIfi ; Monsieur le Ministre Secrétaire général Adjoint des Services du Premier Ministre, Monsieur le Gouverneur de la Région de l’Ouest ; Monsieur le Préfet du Département de la Mifi ; Madame et Messieurs les Sous-Préfets des Arrondissements de Bafoussam 1er ; 2e et 3e.

Ø Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Bafoussam ;

Ø Messieurs les Président-Maire de Bafoussam 1er et 3e

Ø Honorable Député à l’Assemblée Nationale ;

Ø Messieurs les membres du Comité Central du RDPC,

Ø Mesdames et messieurs les Conseillers municipaux;

Ø Leurs majestés les Chefs supérieurs Bafoussam, Baleng, Bapi, Bamougoum et Badeng ;

Ø Chers militants et militantes;

Ø Honorables invités, mesdames et messieurs.

Il m’échoit l’honneur de prendre la parole pour vous souhaiter la bienvenue et un agréable séjour à la maison du Parti de Bafoussam ce 24 mars 2018, journée marquant le 33eanniversaire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais.

Cet anniversaire, faut-il le réaffirmer, s’inscrit dans un contexte dominé par l’effervescence de plusieurs événements politiques tant au plan national qu’à l’échelle locale :

– Préparation de la CAN 2019,

– Affinement du Diptyque Sénat-Décentralisation,

– Organisation d’autres processus électoraux de 2018.

C’est l’occasion idoine pour moi de rappeler que c’est dans un climat de paix que se déroulent les festivités de ce jour dans la capitale régionale de l’Ouest et de rendre grâce à Dieu qui bénit le Cameroun au quotidien. Il n’est pas superflu de réaffirmer ici qu’en dépit de quelques soubresauts la stabilité générale observée dans notre pays est savamment entretenue par le Président National du RDPC et Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA. Les précédentes allocutions

ont exposé de façon détaillée les principales activités menées par le Président National de notre parti et les autres composantes des pouvoirs publics ayant directement impacté ou auront des retombées à terme sur le quotidien des populations de laMifi

I / CAN 2019

Il est simplement question de marteler qu’un tel évènement draine des dividendes très positives et durables pour les différents sites d’accueil de compétitions si les principaux acteurs de proximité travaillent avec abnégation ; méthode et rigueur. La clé de voute étant la qualité des infrastructures sportives, routières, hôtelières, sanitaires ainsi qu’à la qualité des différents services offerts avant, pendant et après les compétitions. Le principal corollaire étant la dynamisation des activités économiques de la ville Bafoussam et de la région de l’Ouest avec en filigrane des emplois créés.

II / DIPTYQUE SENAT – DECENTRALISATION

C’est dans un contexte caractérisé par la volonté politique du Président de la république du Cameroun (PRC) de passer à la vitesse de croisière, s’agissant de la décentralisation que le Sénat se doit de faire jouer pleinement et plus efficacement son rôle de représentation des collectivités locales décentralisées conformément à la Constitution, que nous nous retrouvons aujourd’hui. L’affinement de ce diptyque s’avère indispensable.

Laquelle décentralisation est appelée à renforcer les capacités des communes et des régions en matière de développement économique, éducatif, culturel, sanitaire social et sportif en particulier.

La décentralisation constitue par ailleurs et pour le Président de la République un objet de préoccupation prioritaire, compte tenu de son importance dans la gouvernance et la modernisation de la gestion des affaires publiques.

En tant qu’actrices et acteurs majeurs dans le fonctionnement des collectivités locales décentralisées, les sénateurs à élire demain doivent être des femmes et hommes dynamiques, pétris d’expérience et d’une grande maturité politique. La Liste RDPC Ouest des candidats aux sénatoriales rempli amplement ces trois exigences cardinales.

Les élections sénatoriales de demain constituent in fine un enjeu fondamental, celui de l’accélération de l’opérationnalisation de la décentralisation, de plus en plus ressentie par toutes, par tous et partout comme un besoin, une exigence, une nécessité dans la construction nationale et tout ceci « Au service du peuple, dans la justice, la liberté et l’égalité de tous »

Tout en saluant l’avènement du Ministère de la Décentralisation et du Développement Locale qui a été créé « dans l’optique d’apporter une réponse rapide aux demandes récurrentes » de nos compatriotes, nous espérons que cette importante avancée sera déterminante à court terme par des propositions détaillées et cohérentes qui vont permettre de booster l’accélération du processus de décentralisation en cours.

A l’occasion du 33ème anniversaire du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, parti de paix, d’union

et de concorde, nous relayons avec force et détermination l’appel solennel lancé par le Comité central à la mobilisation et à la vigilance de tous les patriotes, tous les républicains et tous nos compatriotes de bonne volonté pour faire barrage aux ennemis de la stabilité et du progrès du Cameroun et pour assurer le bon déroulement de l’élection des Sénateurs du 25 mars 2018.

III/ ELECTIONS PRESIDENTIELLES, LEGISLATIVES ET MUNICIPALES

Nous n’allons pas avoir de temps de repos étant donné que la suite des élections approche à grands pas. Et comme nous nous somme fixés pour objectif de toutes les remporter nous devons intensifier le rythme de travail sans discontinuité.

C’est pour conclure mon propos que j’invite très humblement « Toutes et tous derrière le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, pour accélérer le parachèvement de la décentralisation, catalyseur du développement et de la démocratie, dans la paix, l’unité et l’intégrité du territoire national ».

Vive le Cameroun et son illustre Chef d’Etat.

Pr TAMO TATIETSE Thomas, Ingénieur Polytechnicien, PhD, HDR Polytechnique France
Professeur Titulaire des Universités ; Hors Echelle.
Président de la Commission Communale Electorale Présidentielle RDPC de Bafoussam 1er en 2011.