Aliko Dangote s’allie à des Chinois pour développer ses cimenteries en Afrique

La compagnie chinoise Sinoma a signé mercredi un contrat de 1,487 milliard de dollars avec le milliardaire nigérian pour construire des usines de ciment dans plusieurs pays dont le Cameroun

 

Une entreprise chinoise a signé un contrat d’une valeur de 1,487 milliard de dollars avec le géant du ciment basé au Nigeria, le Groupe Dangote, pour construire des usines de ciment dans plusieurs pays africains.

Ces cimenteries seront construites par Sinoma International Engineering Co. Ltd de la Chine, dans des pays dont l’Ethiopie, le Kenya, la Zambie, le Sénégal, le Niger, le Mali, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Ils devraient ajouter 25 millions de tonnes métriques à la capacité existante du Groupe Dangote de près de 50 millions de tonnes de ciment.

Le propriétaire du Groupe Dangote et l’homme le plus riche de l’Afrique, Aliko Dangote, a déclaré mercredi lors de la cérémonie de signature à Lagos que le projet de ces cimenteries serait achevé dans 30 mois.

M. Dangote a dit que le geste est « une autre étape progressive » vers le plan de l’entreprise pour augmenter la production totale de ciment à 100 millions de tonnes d’ici 2020.

« Nous avons un partenariat avec Sinoma pour une très longue durée et je peux vous dire qu’ils sont très fiables pour gérer ce projet », a-t-il affirmé, notant que la l’entreprise chinoise avait construit plusieurs usines au Nigeria et dans d’autres pays pour son entreprise.

M. Dangote a indiqué que les nouvelles usines vont promouvoir la croissance de l’économie des pays d’accueil à travers la création d’emplois, ajoutant qu’il était « déterminé à améliorer l’économie de l’Afrique d’une manière responsable et durable ».

 

Aliko Dangote

« Cette usine révolutionnera l’industrie du ciment dans chaque pays, car un pays comme le Niger dépend uniquement de l’importation et ils ont tous les matériaux nécessaires pour produire le ciment », a-t-il fait savoir.

Les projets comprendront l’installation d’équipements ainsi que des mines, des carrières et des installations électriques, selon M. Dangote.

Pour sa part, Shen Jun, président de Sinoma, a déclaré lors de la cérémonie que la société chinoise a construit plus de 10 usines de ciment pour le Groupe Dangote depuis 2008 dans plusieurs pays africains.

Il a qualifié les cimenteries et de nombreux autres projets réalisés par des entreprises chinoises en Afrique comme faisant partie des « conditions préalables » pour l’industrialisation du continent.

L’entreprise Sinoma s’engage également dans des activités qui profitent aux communautés locales lors de la réalisation de ces projets, a-t-il poursuivi, promettant d’« employer le meilleur de la technologie de la Chine dans ces projets » et de produire pour les pays africains des travailleurs locaux qualifiés.

A La cérémonie de signature étaient également présents des diplomates de la Chine, de la Zambie et du Niger.

Ce jeudi, 27 août 2015, le Premier ministre camerounais inaugure l’une des usines du groupe Dangote, basé à Douala, dans la capitale économique du pays.

Le Groupe Dangote est le plus grand conglomérat industriel en Afrique de l’ouest et l’un des plus grand en Afrique avec des entreprises impliquées dans la production du ciment, du sucre, de la farine, du sel, des pâtes, des boissons et dans l’immobilier.