camernews-alexandre-belinga

Alexandre Belinga: «Kameni n’est pas un problème»

Alexandre Belinga: «Kameni n’est pas un problème»

Le sélectionneur par intérim des Lions Indomptables a donné une conférence de presse ce 4 novembre au siège de la Fecafoot à Yaoundé. Alexandre Belinga qui était accompagné par son adjoint, Bonaventure Djonkep a parlé de son nouveau défi. Cameroon-Info.Net retranscrit cette rencontre avec la presse sous la forme d’une interview.

Question: Qui a confectionné la liste des 25 pour la double confrontation avec le Niger, Volker Finke ou vous ?

Alexandre Belinga:  «Les convocations sont parties avant la nomination, donc c’est Volker Finke qui a fait la liste. Mais je ne me défile pas, je l’assume, car j’étais déjà dans le staff technique avant ma nomination».

Question: Quel est votre programme et qu’allez-vous apporter de nouveau ?

Alexandre Belinga: «Je ne viens pas pour tout casser, nous n’allons rien inventer. Nous avons quelques jours pour jouer deux matchs très importants pour la suite des éliminatoires (Coupe du monde 2018 Ndlr). Au cours du stage, nous allons scruter les indices nous permettant de mettre sur pied le meilleur onze à Niamey. Après on verra si au soir du 17 novembre nous sommes qualifiés».

Question: Carlos Kameni revient, va-t-il renvoyer Fabrice Ondoua au banc de touche ? Sera-t-il le nouveau capitaine ?

Alexandre Belinga: «Le problème au Cameroun, c’est que l’on cherche toujours à gérer des individus. Lorsqu’une nation est en difficulté, les individus doivent disparaître. Moi je ne suis pas là pour gérer des individus, mais une équipe nationale. Le sort qui sera réservé à Kameni, et les autres, je n’en sais rien. On verra en début de stage. Donc le problème Kameni, Ondoa ou encore Choupo ne se pose pas.  L’essentiel pour moi, c’est de remplir ma mission».

Question: Comment les joueurs ont-ils accueilli votre nomination ?

Alexandre Belinga: «Les joueurs n’ont pas à apprécier ma nomination. Nous ne sommes pas là pour gérer les humeurs des gens. Celui qui ne sera pas content de mes méthodes, s’en ira».

Question: Avez-vous parlé de votre contrat avec le Ministre des Sports ?

Alexandre Belinga: «La note qui nous nomme est clair. Nous sommes des entraîneurs intérimaires. C’est-à-dire que notre situation est limitée dans le temps. C’est celui qui nous a nommés qui maîtrise ce temps. Nous avons deux matchs importants. Je ne peux pas parler de contrat avant cette échéance».

Question: Avez-vous déjà commencé à travailler sur le match contre le Niger ?

Alexandre Belinga: «Sans exposer tout ce que je possède comme informations sur le Niger, je dois vous dire qu’adjoint de Finke, j’ai été envoyé pour observer cette équipe. C’est un bon groupe qui a des valeurs sûres tels Moussa Masou et bien d’autres. Nous allons travailler pour les mettre en difficulté sur les deux rencontres».

 

camernews-alexandre-belinga

camernews-alexandre-belinga