Video source missing

ALEX COOL LE PHARAON RACONTE L’AVENTURE DES IMMIGRANTS AFRICAINS VERS L’EUROPE

ALEX COOL LE PHARAON RACONTE L’AVENTURE DES IMMIGRANTS AFRICAINS VERS L’EUROPE

La jeunesse africaine a le regard tourné vers l’Eldorado européen, les images hagiographiques des télévisions occidentales polluant le continent, qui ne montrent que le côté Idyllique de leurs pays, pourtant  en pleine désindustrialisation au profit des pays émergents, comptant seulement sur une bonne guerre de colonisation pour s’approprier comme en 1885-85 les matières premières des pays appauvris à dessein et dépouillés de la main d’œuvre de leur jeunesse qui pourrait s’y opposer.

Voilà le sort de l’Afrique, si riche mais condamnée à être spectatrice de ses malheurs avec des chefs d’Etats qui sont des représentants des intérêts des multinationales, et des paysans qui au vingt et unième siècle n’ont aucun accès au crédit pour moderniser leurs outils de production, un seul agriculteur américain sur son tracteur produit autant de coton que mille paysans burkinabés qui vivent sans couverture sociale et travaillent avec des outils préhistoriques, les banques de la zone CFA sous l’autorité du Trésor Français qui confisque 50 % des recettes d’exportation de ces pays vassaux, veillent à maintenir ces paysans dans la paupérisation, en attendant le bon moment pour les exproprier de leurs terres et y installer des multinationales avec leurs tracteurs  qui vont les réduire à la mendicité, comme dans le Sud Ouest du Cameroun actuellement, ou à Njombé Penja lorsque avec la complicité des dirigeants politiques Camerounais il ya plus de trente ans PHP(Plantations du Haut Penja), la multinationales française filiale de la Compagnie Fruitière s’y est installée, une pensée émue pour Paul Eric Kingue, otage de cette forme d’esclavage, qui est condamné à mort actuellement sous de fallacieux prétextes et  sans vergogne.

 

 

camernewws-Alex-Cool

camernewws-Alex-Cool