camernews-aigle

Aigle de la Menoua : Fagna Fagna claque la porte

Aigle de la Menoua : Fagna Fagna claque la porte

Le technicien évoque l’ambiance peu propice au travail dans lequel il se trouvait, comme entre autres raisons de cette décision.

Crédité d’un bon début de saison avec le rapace de la Menoua qui vient de terminer la première partie du championnat national Ligue 2 en deuxième position (30 points), derrière le Racing de Bafoussam (34 points), Fagna Fagna se dit lassé du mépris dont il a fait l’objet de ses anciens dirigeants. « Il y a des dirigeants de club qui ne respectent pas les entraineurs. Vous ne pouvez pas être un entraineur de Ligue 2 et pendant que vous vous battez contre vents et marées pour avoir des résultats, et que vous êtes 2ème du championnat, qu’on soit en train de chercher un autre entraineur », explique le désormais ancien coach de l’Aigle Royal de la Menoua (Arsam), joint au téléphone ce lundi 25 mai 2015.

Au-delà du fait simple d’envisager le recrutement d’un nouveau technicien dans l’encadrement technique du club qu’il dirigeait, Fagna Fagna s’offusque surtout de l’obstination de ses anciens patrons à ne pas définir les rôles. En cela, il trouve une manœuvre pour le débouter. Mais il n’a attendu que l’on en arrive là. Il a préféré lui-même se mettre à l’écart de cette équipe dont les dirigeants disent être « ambitieux de bouche ». La rumeur qui a circulé après la victoire de El Pacha sur Colombe du Dja et Lobo (2-1) dimanche dernier, est donc ainsi conformée. Si sa lettre de démission n’a encore été déposée, il compte toutefois le faire ce mardi 26 mai 2015, auprès du Maire de Dschang qui pour l’heure, assure la présidence du bureau transitoire de l’Arsam.

Fagna Fagna est clair sur sa position et exclut toute hypothèse d’un compromis. « Pour la démission, c’est fait ! Ça ne peut pas s’arranger, parce que c’est une goutte d’eau qui a fait déborder le vase », tranche-t-il. Pour le remplacer, circule déjà le nom de Biwé, l’ex entraineur de Dragon Fc de Yaoundé, également courtisé par le Tonnerre Kalara Club.

 

camernews-aigle

camernews-aigle