Afrique – Ian Khama (président du Botswana): «A son âge, Mugabe n’est plus capable de fournir le leadership qui pourrait faire sortir son pays de la crise»

Le Président du Botswana demande le départ du Président zimbabwéen, seule condition, selon lui pour que le pays redécolle.

Robert Mugabe doit partir. Le Président du Botswana n’a pas utilisé de formule diplomatique. Dans un entretien accordé à la presse le 22 septembre 2016, Seretse Khama Ian Khama a, sans ménagement, invité son homologue à quitter le pouvoir. C’est la seule solution selon lui, pour permettre au Zimbabwe de sortir de la crise.

«Il est évident qu’à son âge et vu l’état du pays, Mugabe n’est plus vraiment capable de fournir le leadership qui pourrait faire sortir son pays de cette situation», a déclaré le Président botswanais, voisin du Zimbabwe.

Pour Ian Khama, à cause de Robert Mugabe, le Zimbabwe est devenu une source d’instabilité en Afrique Australe. La crise économique oblige en effet de nombreux Zimbabwéens à fuir leur pays et à trouver refuge dans les pays voisins.

Pas sûr, cependant, que cette déclaration plaise à Harare, et à un Mugabe (92 ans) élu en 2013 pour un septième mandat consécutif à la tête d’un pays qu’il dirige d’une main de fer depuis 36 ans. Si pour l’instant, «l’attaque» du dirigeant zimbabwéen n’a pas encore eu de réponse, il ne fait aucun doute que Robert Mugabe réagira.