camernews-Jean-Pierre-Bekolo

Afrique centrale – Sommet Extraordinaire CEMAC: Pour le cinéaste Jean-Pierre Bekolo, «Le FMI et la France veulent anéantir encore davantage les peuples africains sous le regard silencieux de tout le monde occidental complice»

Afrique centrale – Sommet Extraordinaire CEMAC: Pour le cinéaste Jean-Pierre Bekolo, «Le FMI et la France veulent anéantir encore davantage les peuples africains sous le regard silencieux de tout le monde occidental complice»

Le cinéaste engagé Jean-Pierre Bekolo a publié ce 25 décembre 2016 une tribune libre relative au sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Afrique centrale tenu à Yaoundé deux jours plus tôt

En plus de qualifier certains dirigeants de la CEMAC d’illégitime, il dénonce ce qu’il qualifie de manque de considération du FMI et de la France envers les peuples africains. Voici l’intégralité de son texte :

 
“Chers Mme Lagarde et M. Sapin
 
Maintenant que votre institution le FMI et votre pays, la France viennent de signer avec des dirigeants de la CEMAC dont certains ont perdu les élections dans leur pays; des dirigeants qui ne seraient  donc pas légitimes pour nous représenter, nous les peuples de cette Afrique Centrale à qui vous prêterez de l’argent pour faire face à une crise économique dont ces mêmes dirigeants sont en partie responsable; l’un d’eux  était encore poursuivi par vos tribunaux il y a quelques semaines encore pour biens mal acquis, il serait décents Mme Lagarde et M. Sapin, que vous appreniez à avoir un peu de considération pour les peuples africains à qui vos institutions  ont accordé très peu de valeur jusqu’ici. 
 
L’une lors du premier ajustement structurel – PAS 1.0 – L’autre dans ces rapports dits de la franceafrique qui perdurent quel que soit le régime et dont la perversité et les effets négatifs sur nos peuples de cette Afrique centrale si riche mais si pauvre, qui reste à la traine du continent à cause de votre pays, la France.
 
La décence aurait été d’abord de trouver une manière de communiquer directement avec les peuples d’Afrique centrale (partis d’opposition, société civile etc.) tout au long de cette négociation et non de se réfugier derrière la langue de bois de ces régimes dits Républicains qui estiment qu’ils  n’ont aucun devoir d’information et encore moins de compte à rendre à leurs peuples. Parce que ce sont les peuples d’Afrique Centrale qui vont payer ce montant d’une dette dont on ignore tout; le montant, les conditions etc. Des peuples qui ne sont jamais consultés, des peuples qui ont déjà tout sacrifié et à qui on demandera encore des sacrifices, les peuples d’Afrique Centrale auraient dû être cosignataires de cet accord.
 
Vous comprenez malheureusement Mme Lagarde et M. Sapin que nous ne pouvons qu’être en droit de penser sans exagération que votre démarche lors de ce que nous pouvons appeler le PAS2.0 malgré les belles phrases  soit d’ordre à anéantir encore davantage les peuples africains sous le regard silencieux de tout le monde occidental complice… au nom du capitalisme.”
camernews-Jean-Pierre-Bekolo

camernews-Jean-Pierre-Bekolo