camernews-Nathalie-Koah

AFFAIRE NATHALIE KOAH : LE JUGE EXIGE LA COMPARUTION D’ETO’O

AFFAIRE NATHALIE KOAH : LE JUGE EXIGE LA COMPARUTION D’ETO’O

L’ex-copine de l’attaquant d’Everton a comparu hier dans deux affaires. La première comme plaignante et la seconde comme mise en cause.

Nathalie Koah, l’ex-« amie » de Samuel Eto’o Fils, a été jugée deux fois hier au tribunal de première instance de Yaoundé, Centre administratif. Arrivée vers 9h30 dans la salle d’audience, Nathalie Koah s’est d’abord présentée devant la barre comme plaignante. Le procès où elle accuse Samuel  Eto’o Fils de chantage et déclarations mensongères, a débuté hier au tribunal de première instance de Yaoundé, Centre administratif.

Cette affaire fait suite à une citation directe que Nathalie Koah a déposée contre son ex-amant. Mais dans le cadre de ce premier procès, l’affaire n’a pas été examinée en profondeur. Le tribunal a décidé de renvoyer l’affaire pour le 4 décembre prochain. Le motif du renvoi est le paiement de la consignation par le Conseil de Nathalie Koah et la comparution des prévenus que sont : Samuel Eto’o Fils et un de ses amis. Ce n’était pas l’unique passage de Nathalie Koah devant la barre. Vers 10h30, l’ex-copine de Samuel Eto’o Fils s’est présentée ensuite comme prévenue.

Cette fois-là, c’était suite à la plainte que Samuel Eto’o Fils a déposée contre elle depuis le mois de mai 2014. Alors que le tribunal voulait avoir les explications de l’ex-copine d’Eto’o concernant la plainte de son ancien copain, le conseil de Nathalie Koah a demandé la parole pour solliciter un renvoi « Nous demandons une jonction des deux procédures parce que les deux citations ont des éléments indissociables », justifie Jean Moïse Abah Fouda, avocat de Nathalie Koah. Celui-ci explique que c’est ce qui est prévu dans l’article 6 du code de procédure pénale. Un avis qui a été partagé par les deux parties. Le conseil de Nathalie Koah a expliqué que Samuel Eto’o ne pourra pas être défendu s’il n’est pas présent ce jour devant la barre.

La pomme de la discorde

L’affaire Eto’o Fils contre Nathalie Koah éclate en public depuis mai 2014, quelques semaines avant le début de la dernière coupe du monde de football. L’ancien capitaine décide de rompre la relation « amicale » qu’il entretient depuis sept ans avec Hélène Nathalie Koah, l’ex-hôtesse à Camairco. Le 28 mai dernier, Samuel Eto’o dépose une plainte contre son ex-copine qu’il accuse d’avoir dérobé la somme de 200 millions F.Cfa, un argent qui devait servir à l’ouverture d’une maison  Puma au Cameroun.

Nathalie Koah est également poursuivie pour avoir utilisé à des fins personnelles, une voiture qui devait servir pour les courses du magasin. Le chef de division de la police judiciaire du Centre est saisi de cette affaire. Nathalie Koah sera interpellée par la suite et placée en garde à vue au commissariat du 2ème arrondissement de Yaoundé. Avant de quitter le commissariat du 2ème arrondissement, la voiture de marque Hyundai qu’Eto’o Fils réclame à sa copine sera confisquée et remise quelques jours après au capitaine des Lions indomptables.

D’autres objets de valeur comme des sacs à main et des montres avaient été restitués après la garde à vue de Nathalie Koah au commissariat. Cette restitution était le fruit des négociations que les deux parties avaient faites. Il était question qu’Eto’o Fils retire sa plainte au tribunal. Cette phase de négociation a semblé infructueuse pour le conseil de Nathalie Koah. Quelques jours après, une plainte est déposée contre Samuel Eto’o. Nathalie Koah l’accuse de chantage et déclarations mensongères. L’ex-capitaine des Lions indomptables est accusé d’avoir proposé à sa copine d’entretenir sur vidéo, les relations amoureuses avec certaines personnalités de la République. C’est cette nouvelle affaire qui a été enrôlée hier au tribunal.

 

camernews-Nathalie-Koah

camernews-Nathalie-Koah