camernews-fecafoot-siege

Affaire Fecafoot contre Abdouraman: Tombi A Roko contre attaque le verdict qui invalide les nouveaux textes de la Fécafoot

Affaire Fecafoot contre Abdouraman: Tombi A Roko contre attaque le verdict qui invalide les nouveaux textes de la Fécafoot

Par l’entremise de son conseil, le nouveau président de la Fédération camerounaise de football a déposé le 03 novembre 2015 à la Chambre de conciliation et d’arbitrage (Cca) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc), un recours en révision du verdict qui annule les statuts de la Fécafoot

On attendait la Fécafoot à Lausanne au Tribunal arbitral du sport (Tas). Elle a choisi de rebondir contre toute attente, à Yaoundé toujours à la Cca ! En effet, le jeudi 1er octobre 2015, à la suite d’une requête de Hamadou Babba Abdouraman, les juges de la Cca du Cnosc avaient rendu une sentence qui invalide les statuts de la Fédération camerounaise de football adoptés deux mois plus tôt. « Avise les parties de ce qu’elles disposent d’un délai de vingt et un jours à compter de la notification de la présente sentence pour se pourvoir devant le Tribunal arbitral du sport à Lausanne » avaient mentionné au bas de leur décision, les jugent. Le Tas qui se trouve à Lausanne en Suisse, tranche en dernier ressort. Mais, une semaine après la notification de la sentence aux parties en opposition, la Fédération camerounaise de football, par la voix de son président, a choisi de retourner à la Cca pour contester la sentence du 1er octobre 2015. En effet, Tombi A Roko a dressé au président de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Cnosc, un recours en révision de la sentence qui a déclaré illégaux, les nouveaux statuts de la Fécafoot adoptés lors d’une assemblée générale extraordinaire de l’instance organisée à Yaoundé le 5 août 2015 par l’ex Comité de normalisation de la Fécafoot. Après enregistrement de la nouvelle requête de Tombi A Roko, les juges de la Cca ont donné rendez-vous demain vendredi 06 novembre 2015 pour se prononcer. En attendant, Hamadou Babba Abdouraman, opposant irréductible au Bureau directeur de la Fécafoot, estime que Tombi A Roko fait dans le dilatoire et qu’il va encore se casser la figure. « La Loi et le Code de la Cca sont claires : les décisions de la Cca ne sont attaquables que devant le Tribunal arbitral du sport à Lausanne en Suisse » indique Abdouraman.

Cette affaire refait surface alors que l’opposition conduite par Abdouraman, Bell Joseph Antoine et Brigitte Mebande, attendent la sentence de la Cca relative à leur requête en annulation du processus électoral de la Fécafoot tenu entre le 28 août et le 28 septembre 2015. Après plusieurs renvoies, la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Cnosc a programmé le délibéré le mardi 10 novembre 2015.

 

camernews-fecafoot-siege

camernews-fecafoot-siege