camernews-mathias-eric-owona

Affaire des biens mal acquis: Pour Owona Nguini «Maitre Kamto a le Droit d’être l’Avocat de la Guinée Équatoriale et de Teodorin Nguema Obiang»

Affaire des biens mal acquis: Pour Owona Nguini «Maitre Kamto a le Droit d’être l’Avocat de la Guinée Équatoriale et de Teodorin Nguema Obiang»

Maurice Kamto, avocat de la Guinée Equatoriale dans l’affaire dite des biens mal acquis, le sujet divise les intellectuels.

L’avocat camerounais Maurice Kamto représente la Guinée Equatoriale dans le procès que ce riche État pétrolier d’Afrique centrale vient d’intenter contre la France à la Cour Internationale de Justice (CIJ). La justice française a lancé un mandat d’arrêt contre Teodorin Nguema Obiang.

Vice-président de Guinée Équatoriale, le fils du Président Teodoro Obiang est accusé de s’être constitué un important en France un important patrimoine estimé à plusieurs milliards de FCFA avec des fonds publics de son pays. La France a d’ores et déjà saisi un hôtel luxueux à Paris qui abritait l’ambassade de la Guinée équatoriale. Et c’est dans ce cadre que Maurice Kamto, par ailleurs président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) va défendre ce pays voisin du Cameroun.

Le sujet passionne sur les réseaux sociaux. Nombre d’intellectuels et leaders d’opinion ne s’accordent pas sur le choix de l’ancien ministre. Pour le politologue Mathias Eric Owona Nguini, M. Kamto est libre sur le plan professionnel de défendre la Guinée Équatoriale.

«Voilà l’Effet de la Morale à Géométrie variable gouvernée par le Sectarisme Politique, Idéologique ou Tribal. On peut avoir la Position qu’on veut sur cette Affaire. Au plan du Droit et de l’Ethique, Maitre Kamto a le Droit d’être l’Avocat de la Guinée Équatoriale et de Teodorin Nguema Obiang. Mathias Eric Owona Nguini a aussi le Droit d’aller à un Colloque Scientifique sur l’Action Sociale de la Première Dame du Cameroun. Pourtant, les Faux Prophètes de Morale, appliquent Deux Poids, Deux Mesures en considérant que Kamto est un Professionnel et Owona Nguini, un Gombiste de Colloque!!! Voilà comment on évalue les Choses de manière malhonnête…», a commenté l’enseignant de droit sur Facebook.

Un avis un peu contraire à celui de Cabral Libii, un autre juriste aux analyses appréciées. «Il y a une chose que j’aime bien dans le débat autour de Maurice Kamto. “Tout à coup” pour “certains” désormais “situés”, la compétence scientifique ne connait pas le scrupule. Elle peut ” offrir” ses services aux profits d’États ou autres sujets de droit, en faisant abstraction de tout ce qui se trouve “derrière” (dictateur, perpétuité au pouvoir, dictature reptilienne, biens mal ou bien acquis….). C’EST ABSOLUMENT VRAI!!!!!! Mais pour UN SEUL… Hi hi hi hi allons seulement… Au-delà… Le Cameroun est à nouveau honoré. C’est ce qui compte pour NOUS AUTRES… Hi hi hi», a-t-il posté lui aussi sur Facebook.

camernews-mathias-eric-owona

camernews-mathias-eric-owona