camernews-huissier-justice

Administration: Le calvaire des nominations des huissiers de justice

Administration: Le calvaire des nominations des huissiers de justice

Le quotidien Mutations rapporte que 100 stagiaires formés depuis plus de quinze ans restent sans occupation.

Dans son édition du 27 juillet 2016, le quotidien Mutations livre les résultats d’une enquête réalisée sur la question desnominations chez les huissiers de justice au Cameroun. Le journal parle du major de l’examen de fin de stage organisé par le Ministère de la Justice (MINJUSTICE) en 1995. Mutations raconte que le dénommé Sofack a constitué son dossier de demande de charge auquel il a joint son attestation de réussite, un parchemin qui a attesté qu’il est apte à exercer la profession d’huissier de justice au Cameroun. «Seulement, son dossier sera rangé sans suite dans les tiroirs de sa chancellerie malgré les différentes relances que ce dernier a faites par la suite».

Le quotidien rapporte que Sofack n’est pas le seul huissier de justice dans cette situation. À en croire le journal, ils sont plusieurs à avoir des dossiers en attente depuis plus d’une décennie. Interrogé à ce sujet, Me Dassi, un huissier de justice en attente de charge, déclare: «nous sommes en attente de charge, pourtant il y’a un déficit d’huissiers de justice au Cameroun. Yaoundé et Douala sont des villes au régime spécial et chacune d’elle doit avoir 75 charges. Seulement, on ne retrouve que 25 à Yaoundé et 24 à Douala».

Pour parler des huissiers de justice stagiaires, Mutations révèlent qu’il y’en a 100 depuis plus de quinze ans qui restent sans occupation. «En effet les charges pourvues dans la ville de Yaoundé datent des décennies, avant la création des tribunaux d’Ekounou et de Mendong. Pourtant, explique un autre huissier de justice, lorsqu’un nouveau tribunal voit le jour, des charges doivent être pourvues».

Des colonnes du quotidien on apprend que 187 Arrondissements du Cameroun ont des charges non pourvues, 100 charges non pourvues pour les quatre nouveaux tribunaux de Première Instance à régime spécial et 24 charges disponibles dans les tribunaux de Première Instance et les tribunaux de Grande Instance des Départements d’au moins 5 charges.

camernews-huissier-justice

camernews-huissier-justice